Odile Van Doorn ouvre le bal
samedi 04 décembre 2004

salon4-van doorn-parodie
Odile Van Doorn et Parodie - Ph. PSV Jean Morel

Première épreuve de dressage programmée au Salon, le Grand Prix s’est couru samedi après-midi avec cinq cavaliers et six couples.

Championne de France en titre avec Parodie VD Wateringhoeve, Odile Van Doorn venait pour la première fois à Paris avec sa jument qu’elle a “fabriqué” de A à Z. “La dernière fois que j’étais venue au salon c’était en 1996 avec Ideal D’Alkenaar, explique la responsable de l’Ecurie de la Licorne près de Rambouillet. Je reviens de Stuttgart, où elle a fait quelques fautes de timidité. C’est pourquoi, Alain Francqueville, DTN adjoint chargé du dressage m’a conseillé de venir au salon à cause de l’ambiance de l'indoor si particulière ici. Je suis venue faire une reprise de travail et je suis assez satisfaite du résultat car je vous voulais lui donner envie de travailler dans ce contexte.” Ce couple deux fois champion de France première catégorie qui a terminé huitième du Grand Prix Spécial d’Aix la Chapelle en 2003 et cinquième de la kür de Rotterdam prend l’avantage à Paris avec ce Grand Prix qu’elle a déroulé avec un total de 67,71% devant Catherine Durand Henriquet et son entier lusitanien Carinho des Noes qui tourne en Grand Prix depuis mars 2003. “Carinho était très calme à la détente, mais pour sa deuxième participation à Paris, il était un peu excité, commente l’ancienne cavalière olympique à Barcelone. En général, il est excité le premier jour et le second, il se calme. Alors, j’espère que demain il sera mieux. ” C’est vrai que son bai était plutôt tendu ce samedi. Il totalise finalement 64,58%. Et devance un couple arrivé depuis peu en première catégorie, le Garde Républicain Serge Cantin associé à Actif du Fresne (62,83%).