Paris et la Basse-Normandie dans la course aux Jeux
mardi 16 novembre 2004

logo-basse normandie
logo-basse normandie

Hasard du calendrier le 15 novembre était un jour également important pour la région Basse Normandie qui remettait son dossier de candidature pour l’organisation des JEM 2010, tandis que Paris déposait le sien pour les Jeux Olympiques de 2012

Conformément au cahier des charges de la Fédération Equestre Internationale, le Conseil Régional de Basse-Normandie et la Fédération Française d’Equitation ont déposé ce lundi 15 novembre 2004 au siège de la FEI à Lausanne (Suisse) les vingt exemplaires du dossier de candidature en vue de l’organisation des Jeux Equestres mondiaux de 2010.Seule candidature européenne, le projet Normand favorise des jeux à taille humaine, en privilégiant l’homogénéité du site, au cœur de la ville de Caen, à l’exception du parcours d’endurance qui partira du Mont Saint-Michel (Manche) pour aboutir au Haras du Pin (Orne) en traversant les trois départements Bas-Normands.

Pour les six autres épreuves des jeux, les organisateurs proposent à la FEI des équipements existants, regroupés en trois grandes zones :•Le stade d’Ornano accueillera les cérémonies d’ouverture et de clôture ainsi les compétitionsde saut d’obstacles (jumping) et de dressage grâce à un aménagement de la pelouse en pistespécialement adaptée aux pieds des chevaux. Cette première zone utilise les terrains attenants,dont le stade de Venoix, en diverses zones d’attente, de détente et d’entraînement,•Le Parc des Expositions et le Zénith constituent une deuxième zone où se dérouleront lesépreuves de reining et de voltige,•L’hippodrome, la Prairie, et la vallée de l’Orne constituent un troisième pôle où seconcentreront les épreuves du cross country et du marathon d’attelage, ainsi qu’un lieu de viepour les compétiteurs et leurs chevaux pendant toute la durée des épreuves.Seul équipement pérenne construit pour l’occasion, le parcours de cross sera installé le long de la vallée de l’Orne sur la commune de Louvigny, avec une arrivée à la Prairie, au centre de Caen. Les épreuves se dérouleront du mardi 17 août au dimanche 29 août 2010, ces dates restant toutefois susceptibles de modifications en fonction de celles qui seront retenues par la FIFA pour la coupe du monde de football de 2010 en Afrique du Sud.Avec cette proposition réaliste, loin de tout gigantisme, le budget global de la candidature normande se stabilise à 25M€.Le dossier de candidature comporte en outre les messages de soutien du Président de la République, du Premier ministre, du Ministre de la jeunesse, des sports et de la vie associative, du Président du Comité National Olympique et Sportif Français, de la présidente de la Fédération Française d’Equitation, des Présidents des régions Basse et Haute Normandie, du Maire de Caen, du Président de l’agglomération Caen la Mer, des Présidents des trois départements Bas-Normands ainsi que du Président des Haras Nationaux. Il s’accompagne enfin d’un message de soutien signé par quinze des plus grands cavaliers français.

Que va-t-il se passer maintenant ?Une fois les dossiers de candidature réceptionnés, la Fédération Equestre Internationale va entamer un cycle de visites de terrain dans les trois pays candidats (France, Etats-Unis, Emirats Arabes Unis), l’occasion duquel seront affinées les différentes propositions.Au premier semestre 2005, les candidats devraient avoir l’occasion de présenter leur dossier lors de l’assemblée générale de la FEI. La décision d’attribution des Jeux est attendue pour novembre 2005.Le dossier complet de candidature de la Basse-Normandie sera présenté au cours d’une conférence de presse le jeudi 25 novembre à 16H30 au Comité National Olympique et Sportif Français (Maison du sport français – 1 Av. Pierre de Coubertin – Paris XIIIème).

Le Comité International Olympique (CIO) a annoncé aujourd'hui (15 novembre) qu'il a reçu les dossiers de candidature des cinq villes candidates à l'organisation des Jeux de la XXXe Olympiade en 2012. Paris (FRA), New York (USA), Moscou (RUS), Londres (GBR) et Madrid (ESP) ont toutes remis leur dossier avant la date limite de minuit ce soir.

Les cinq villes ont été retenues comme villes candidates par la commission exécutive du CIO le 18 mai dernier sur un total de neuf villes requérantes, à savoir également Leipzig (GER), Istanbul (TUR), la Havane (CUB) et Rio de Janeiro (BRA).

La commission d'évaluation du CIO, présidée par la championne olympique Nawal El Moutawakel, va à présent analyser les dossiers de candidature et effectuer des visites sur place selon le calendrier suivant :

Madrid : 3 - 6 février 2005 Londres : 16 - 19 février 2005New York : 21 - 24 février 2005Paris : 9 - 12 mars 2005Moscou : 14 - 17 mars 2005

La commission préparera ensuite un rapport qui sera publié et soumis aux membres du CIO au plus tard un mois avant l'élection de la ville hôte, le 6 juillet 2005, durant la 117e Session du CIO à Singapour.

Veuillez prendre note que le CIO ne divulguera pas les dossiers de candidature à ce stade de la procédure, mais a informé les villes candidates qu'elles pouvaient, si elles le souhaitaient, rendre leur dossier public et le diffuser sur leur site web dès qu'elles auront reçu l'autorisation écrite du CIO le 16 novembre (demain).

[1] Les villes sont citées dans l'ordre du tirage au sort.