Podiums inédits à Jablines
lundi 11 octobre 2004

jardy2004-henriquet-carinho-caresse
Catherine Durand-Henriquet et Carinho des Noes - Ph. Christophe Bricot

Si Catherine Durand Henriquet et Carinho des Noés réalisent un nouveau doublé gagnant GPS / RLM GP, c'est la première victoire en Grand Prix pour le Roi de Coeur GFD de Dominique d'Esmé

Avec 340 engagés dont 27 dans le Saint Georges et 16 dans le Grand Prix, le Jablines 2004 (dernier Pro 1 avant Saumur) est une bonne année même si Julia Chevanne/Calimucho et Odile van Doorn/Parodie manquaient à l'appel.

A deux semaines des championnats de France, nous avons pu voir sur les podiums du Grand tour l'arrivée de nouveaux chevaux comme la Lianca de Constance Ménard, 3e du GP et du GPS après avoir été chuchoté une quinzaine de jours auparavant par Pat Parelli, lui-même, lors des rendez-vous éthologique de la Cense ; Carinho des Noes, le Lusitanien de Catherine Henriquet qui confirme cette année ses aptitudes pour ce niveau (en gagnant comme au Touquet GPS et RLM GP !) mais aussi Roi de Cœur GFD avec qui Dominique d'Esmé a débuté le Grand Prix cette année au Pro 1 de St Lô. "C'est le premier Grand Prix que Roi gagne ! Je suis vraiment très contente pour cette première saison" nous a confié la cavalière normande au sortir de ses 65,71% du vendredi. Pour elle, pas de doute Roi a un très grand potentiel : "il ne fait pas de faute technique, il s'est juste un peu ému quelques fois mais rien de grave !" Nous retrouverons certainement ces deux-là, comme les autres, à Saumur dont les engagements seront clos demain mardi, mais pas sur la Coupe de France car le couple n'a pas toutes ses qualifications pour la courir même si Dominique a une toute nouvelle RLM ! Autre petit nouveau, jamais loin du podium, Carlos Pinto classe Notavel JCL, un lusitanien très qualiteux du Puy-du-Fou ou le cavalier Portugais poursuit son rôle d'entraîneur pour la nouvelle Académie équestre qui devrait voir le jour en 2006 comme il nous l'a expliqué : "nous voulons une vraie école ! nous avons cette ambition avec huit sauteurs, un cheval au Grand Prix aux longues rênes et plusieurs au Grand Prix pour le manège".

Si de la bouche de sa cavalière, Roi s'est posé quelques questions autour du rectangle, ce ne fut rien par rapport aux chevaux du Saint Georges du vendredi matin ! Les Perrin avaient eu la gentillesse de protéger leurs juges du froid et de la pluie (potentielle) derrière des "plexiglass" qui n'ont pas du tout été appréciés des chevaux à passer ! Le coin en "H" leur étant le plus fatal ! Très peu de chevaux ont pu passer l'épreuve sans émotion, et c'est le très beau Greystoke de Jean-Philippe Siat qui en a fait le moins état (66,88%) devant un Royal Dancer/Stéphanie Collier et un Lawrence HN/Pierre Subileau qui ont réussi a bien passé le cap. Après cette première expérience infructueuse, les "plexi" furent enlevés !

Dans les C, Henri Thouvenin décroche la palme avec un 69,88% en C2 avec Remember van het Bakkersh et une 3e place en RLM avec 66,14% juste derrière Véronique Pruède/Patriano et Johanna Hellborg/Laurette, gagnante de cette épreuve.