Première victoire allemande
samedi 27 novembre 2004

salon4-nieberg-loreana
Lars Nieberg et Loreana Ph. PSV Jean Morel

L’imposante et prestigieuse délégation allemande présente à la Porte de Versailles a glané son premier succès dans le Prix Toubin Clément grâce à Lars Nieberg qui s’impose au terme d’un barrage à quinze devant le Belge Dirk Demeersman et Bruno Broucqsault.

La première partie de cette grosse épreuve du vendredi n’a pas fait le tri, et 15 des 41 concurrents se sont retrouvés au barrage. Ouvreur, Ludger Beerbaum assure un joli sans faute avec Goldfever (8e). Jean-Marc Nicolas/JPC Modesto (5e) et Christian Hermon/Ephebe For Ever (4e) abaissent successivement le chrono de l’Allemand, mais Lars Nieberg, associé à Loreana, leur grille plus de 2 secondes pour prendre la tête. Les 7 derniers couples ont bien tenté de le doubler, en vain. Double sans-faute, Philippe Léoni/Cyrenaika (7e) confirme son excellente forme. Ludo Philippaerts s’intercale avec Tropical (6e). Derniers à partir, Dirk Demeersman/Orlando et Bruno Broucqsault/Hooligan du Rosyl relèvent le défi avec panache et montent tous les deux sur le podium, respectivement 2e et 3e.

Lars Nieberg (1er) : « Je suis très content car ça faisait trois ou quatre week-ends que je manquais de chance. Une victoire fait du bien ! Je monte Loreana depuis un an et demi. Son ancien cavalier me l’a confiée et elle est très bonne. »Dirk Demeersman (2e) : « Orlando (Heartbreaker x Darco) est un étalon de 8 ans. Je le travaille depuis le départ. Il a très bien tourné en Cycles classiques 5 et 6 ans en Belgique avant d’être un peu arrêté à 7 ans. Il démarre les gros Grands Prix. Je pense que c’est un cheval d’avenir. Il était déjà 8e du GP de Bruxelles. »Christian Hermon (4e) : « J’ai ralenti avant le dernier. C’est dommage mais comme Ephèbe avait regardé l’écran au premier tour, je l’ai soigné. Sinon, il a très bien sauté. Déjà 3e à Saint-Lô et 4e à Vannes, il est en pleine forme ! C’est d’ailleurs le seul à avoir fait sans problèmes trois foulées entre le n°8 et le n°9. »Ludo Philippaerts (6e) : « Tropical est un Danois de onze ans. Je viens de le récupérer. Il avait déjà tourné en Grand Prix au Danemark. Il a un passage de dos très puissant et des moyens illimités. »

Le Prix de l’Hôtel du Rond-point des Champs-Elysées ouvrait cette première soirée. C’est un trio français qui s’imposait au terme de la quarantaine de parcours émaillés de faute pour une bonne partie des concurrents. Très agile, le petit Irlandais de Michel Hécart, That’s Life s’imposait facilement abaissant de plus de 3 secondes le chrono de Patrice Delaveau et Idéal Brécéen. Toujours rapide, Jean-Marc Nicolas et JPC Rexito Z prenait la troisième place devant Nick Skelton et Russel.