Rendez-vous de médaillés
jeudi 01 janvier 1970

Bengtsson-Pialotta
Rolf Goran Bengtsson et Pialotta - Ph. PSV

Le plateau du 29ème Concours Hippique International de Paris réunit un assortiment de médaillés et de cavaliers du Top 10 mondial. Le Suédois Rolf-Goran Bengtsson, n°5 mondial et vainqueur du Grand Prix CCF de Paris en 2001 aura du pain sur la planche s'il compte réaliser le doublé ce week-end.

Toute charité bien ordonnée commençant par soi-même, évoquons d'abord les deux champions du Monde français, Eric Navet et Gilles Bertran de Balanda qui présenteront à Paris leurs fabuleux étalons qui se sont couverts d'or et d'argent à Jerez : Dollar du Mûrier et Crocus Graverie. Le premier a déjà remporté le Grand Prix de Paris en 1999 et, de sa prestation ce week-end, dépend la suite de son parcours en Coupe du Monde indoor dont la finale se déroulera à Las Vegas en avril prochain. Crocus, pour sa part, vient de réaliser une superbe performance indoor dimanche dernier, à Stuttgart, se classant 3ème d'un très difficile Grand Prix en deux manches derrière le n°1 mondial, Ludger Beerbaum (Gladdy's) et le médaillé de bronze des Jeux de Jerez, l'Américain Peter Wylde avec sa formidable Fein Cera. Que du beau monde qui ne donne que plus de valeur à la performance de Gilles et Crocus qui, pour accéder à ce podium (et à 15.000 €), ont aligné trois sans faute ! Le couple français est en forme et semble être passé à une vitesse supérieure depuis Jerez.

La tête de série du jumping parisien est le n°3 mondial, le Suisse Markus Fuchs en verve en ce moment (comme souvent d'ailleurs) puisqu'il s'est classé deuxième en Coupe du Monde à Vérone il y a 15 jours avec son fidèle Tinka's Boy (l'étalon est le n°2 mondial du classement international des chevaux).

Outre Rolf-Goran Bengtsson, déjà évoqué, médaille d'argent par équipe et bronze individuel au dernier championnat d'Europe, trois autres médaillés ("en cours") viennent compléter ce plateau: le Belge Ludo Phillipaerts (vice champion d'Europe), l'Irlandais Peter Charles (champion d'Europe par équipe) et le Néerlandais Albert Voorn (vice champion olympique).

Le public parisien pourra saluer comme il se doit le retour de John Whitaker. On se souvient que son accident cérébral il y a deux ans à Stockholm (pendant le Jumping de Paris) avait beaucoup ému les spectateurs de la Porte de Versailles et le paddock. Aujourd'hui, John est bien rétabli et a renoué avec la victoire le mois dernier remportant le Grand Prix de Düsseldorf avec Lord Z.

Dans cette équipe britannique il faudra suivre également le jeune Richard Davenport que l'organisation du Jumping de Paris avait invité l'an passé alors qu' à 22 ans, sortant du circuit Jeunes Cavaliers, il était encore méconnu. Depuis, Davenport a fait son chemin enlevant notamment en septembre dernier le Grand Prix de Jardy avec Luc.

Cela fait donc beaucoup de gagnants de Grands Prix 2002 présents ce week-end dans le hall 6 de la Porte de Versailles, mais dimanche, pour le Grand Prix CCF il n'y en aura qu'un seul. Qui sera le champion parisien parmi tous ces champions ?

Photos: PSV / Jean Morel