SHF et cavaliers sous le signe du dialogue.
mardi 09 septembre 2003

GS3-réunion-acsof
Ph. C.F.

Chaque année la Grande Semaine n'échappe pas à bon nombre de problèmes, mais cette fois avec une hausse des engagements et une baisse des dotations la grogne s'est installée chez les cavaliers !

A la demande de l'ACSOF, la SHF a organisé le samedi 6 septembre à la fin des épreuves une réunion où un salutaire dialogue a pu s'engager. Certes les problèmes sont nombreux et ne s'en envoleront pas en quelques mots, mais la volonté d'aller de l'avant ensemble pour les résoudre exprimée notamment par Hervé Godignon président de l'ACSOf ou Philippe Rozier est une nécessité. Bruno Mellet, directeur de la SHF, en reconnaissant les défaillances en matière de communication de la SHF a apporté les éléments expliquant les hausses des engagements, notamment les 3 € supplémentaires correspondant au frais de gestion prélevés par le GICE. Quant à la baisse des dotations, le problème dépasse la SHF, l'enveloppe provenant directement du ministère de l'agriculture dont les largesses sont à la baisse y compris aussi dans les aides destinées au fonctionnement de la SHF qui doit donc s'assurer de nouvelles recettes et réduire ses dépenses ! Au malaise des cavaliers s'ajoute aussi celui des petits éleveurs de moins en moins considérés lors de la Grande Semaine. Cette réunion qui a réuni une bonne centaine de personnes a permis d'ouvrir un dialogue sur les nombreux problèmes rencontrés par les acteurs du cycle classique à l'image de ce qui se fait déjà en complet, où une réunion se tient chaque année à Pompadour.