Sacré « rider » !
dimanche 23 septembre 2007

ride7-touzaint-tatchou
Nicolas Touzaint et Tatchou © A.S.O. 2007 / www.scoopdyga.com

Concentré dés la détente puis lors de son entrée dans le carré de départ, le Champion d’Europe s’est élancé sur les 3300 m du cross dans un tempo crescendo parfaitement maîtrisé .

Ce tempo permit à Tatchou de développer progressivement toute sa classe de galop au point que Nicolas Touzaint fût le seul à approcher le temps idéal de 5’50’’ en réalisant 4’’ de plus (5’54’’).

Aucun incident, le tour parfait ! La science du chrono combinée à une expérience des grands rendez-vous devraient lui permettre de flirter très prochainement avec la tête de la ranking list mondiale actuellement détenue par Clayton Fredericks (Aust.) qui conclut second du cross en 6’08’’ (Ben Along Time) et du général. Alors qu’elles précédaient toutes les deux notre héros national au provisoire, Karin Donckers (Palmyra) chutait sur le cross et Linda Algotsson écopait d’un refus. Le verdict tombait, la victoire était une nouvelle fois au crédit de l’Angevin. « Avec un cœf. 3, le cross prenait ici toute son importance....et c’est tant mieux ! N’oublions pas la spécificité très forte de notre discipline » commentait Nicolas. « J’avais ici moins de pression que le week-end dernier, mais j’ai pris autant de plaisir à monter ce cross qui, comme prévu, s’est avéré délicat avec beaucoup d’obstacles directionnels étroits ou il fallait soigner les abords ».Concernant Tatchou « A 9 ans il dispose déjà d’un sérieux palmarès, meilleur que Galan au même âge. Oui ! Avec encore une belle marge de progression, notamment pour dresser, il s’annonce comme la relève de Galan de Sauvagère »

Tous derrière et lui devant...personne ne trouva la solution pour battre Aymeric de Ponnat et Jubilée d’Ouilly (Palestro) dans le Bar.C du matin. Beau geste sportif et belle pugnacité pour ce couple normand qui n’avait rien à perdre. « Dés le premier saut je l’ai senti armée, tendue pour bien faire. J’ai gagné du temps sur les deux demi tours car Jubilée est toujours dans le mouvement en avant, elle ne cale pas. Après Barcelone j’avais aussi besoin de retrouver de la confiance sur un tour à sa portée ».

Belle domination française dans la 4ème manche du RIDE Jumping où Olivier Guillon et Ionesco de Brekka (Dollar du Murier) prennent l’ascendant sur leurs 15 adversaires du barrage alors que la valeur montante Lamm de Fétan (Fergar Mail) et Timothée Anciaume ont fait excellente impression à la deuxième place. Avec du rythme, Lamm a montré de la disponibilité et toutes les qualités de respect qu’on lui connaît.

A l’issue de 4 épreuves, ou chacun s’est aperçu, souvent à ses dépends, que la moindre barre tombée coûte très cher, Steve Guerdat (CH) occupe la tête et précède Florian Angot qui ne laissera sûrement pas passer une occasion de faire parler la poudre.Attention, il faudra compter avec Luciana Diniz (Port.) très en forme.

La 3ème journée ensoleillée du RIDE s’achevait par le Marathon d’attelage (type indoor) avec une vingtaine de portes à franchir...toutes franchies avec dextérité par le meneur hollandais Mark Weusthoff qui se positionne très favorablement derrière le Suisse Werner Ulrich.

L’ultime journée s’annonce très intense avec deux épreuves du CSI ***** pour débuter (9 H 50) et le Marathon réparti en deux temps. Le Top Ride de 15 H 30, réservé aux 10 meilleurs cavaliers du Jumping, sera le clou de la manifestation.

Photo ASO - scoopdyga