Saut: petite revanche pour Beezie
dimanche 06 juillet 2008

aix7-madden-authentic
Beezie Madden et Authentic - Ph. Dirk Caremans

Beezie Madden a remporté samedi à Aix la "finale des champions". Battue par Lansink ici même lors des Mondiaux '06, l'Américaine retrouvait les mêmes adversaires et elle a gagné, mais ce ne fut pas l'épreuve la plus
marquante d'une journée bien remplie...

Malgré la concurrence des autres disciplines (134'000 pèlerins ont défilé ce samedi à Aix!), le stade était plein samedi pour ce qui aurait dû être l'épreuve de saut la plus relevée du jour, le "Best of Champions", une tournante, avec échanges de chevaux, opposant les champions olympique, mondial, européen en titre, ainsi que la gagnante du GP d'Aix 2007, Beezie Madden. Pour cette dernière, privée du titre mondial '06 sur l'ultime obstacle, cette épreuve dotée de 77'000 Euros par le Club équestre de Dubaï était donc l'occasion d'une (petite) revanche.L'Américaine s'imposa du reste avec brio, au terme d'une épreuve qui ressembla comme deux gouttes d'eau à celle de 2006, la tension et l'émotion en moins. On retrouvait les trois mêmes barragistes et Lansink, 2e, fut à nouveau sans-faute, Meredith Michaels-Beerbaum (une faute), se contentant à nouveau du 3e rang.Comme en 2006, le parcours était trop insipide, une seule faute étant commise lors des seize tours initiaux, par Rodrigo Pessoa montant son propre cheval, le prometteur gris suédois de 8 ans "Cazino" (par "Cardento"). Le fait que les quatre cavaliers aient choisi de monter des chevaux assez inexpérimentés n'incitait pas le chef de piste à l'audace, mais on attendait au moins un problème technique. Du coup, l'épreuve, qui aurait aussi dû être encadrée d'interviews, fut plate.

Encore un doublé allemand . On n'arrête pas d'entendre l'hymne allemand ici et la foule put encore fêter un doublé d'Ahlmann et Beerbaum dans la grosse épreuve en...trois manches (34 efforts, kolossal!). Le premier s'imposa avec son puissant "Sebastian" et... l'aide de la chance. Le second fit une démonstration avec le gris "Coupe de Coeur", acquis (une fortune) à Tebbel en vue des JO. Au final, Beerbaum devrait se rendre à Hong Kong avec son jeune "All Inclusive" mais ce véritable Coup de Coeur est mieux qu'une doublure.Roger-Yves Bost ruina hélas sa bonne première manche, en commettant deux fautes dans la seconde avec "Jovis de Ravel", qui se classa donc 16e. Il faut dire que treize des seize rappelés ne touchèrent pas une barre, ce deuxième parcours étant un tour pour rien. A quoi bon faire sauter les chevaux trois fois?Dans la chasse, victoire de l'Irlandais Cameron Hanley et "Royal Star". Bosty montait, lui, "Kire Royal Star" et, malgré une faute, il prit une respectable 5e place. Dans la progressive, enlevée par Laura Kraut et "Likido", Michel Robert et "Kellemoi de Pepita", très souple et élégante, sans-faute sur les dix obstacles joker compris, prenaient une jolie 5e place. A chacun sa 5e! Et ce dimanche, dans le Grand Prix Rolex, un nouvel exploit de Bosty. Ou?

Photo d'archive