Sylvain Montigny et Gabyscion*HN inscrivent leur nom au palmarès de Ste Mère Eglise
mardi 18 avril 2006

Montigny-Gabyscion
Sylvain Montigny et Gabyscion*HN-ph. Pauline Agoutin

Après le passage des cloches de Pâques pour les enfants, 31 couples de talent se sont alignés pour le Grand Prix, dernière épreuve du 67ème Jumping National de Ste Mère Eglise. Un mélange de couples en préparation pour le CSIO de La Baule et de jeunes nouveaux du circuit Pro1 a permis un spectacle sympathique et original.

Le parcours de bon niveau n’autorisa que 10 cavaliers à se retrouver au barrage. Eugénie Angot qui avait engagé Cigale du Taillis au dernier moment après sa chute à Hardelot, qualifia aussi Illostra Dark. Ils furent imités par Sylvain Montigny et Gabyscion puis le jeune Benjamin Devulder et Qadance VD Molendreef. Ensuite, il fallu attendre Olivier Guillon et le fils de Dollar du Mûrier, Ionesco de Brekka, et Alexis Gautier et Hélios de la Cour II. En fin d’épreuve, Bruno Rocuet et Gerfaut d’Helby les rejoignirent ainsi que le cavalier charentais Jérôme Gachignard et Impérial d’Herbier, Cédric Angot et Instinct du Reverdy et enfin, Olivier Guillon à nouveau avec Ilvien des Mielles. Ce premier parcours fut marqué par une foule de 4 points qui éloigna beaucoup de couples de la seconde manche. L’enchaînement d’un saut long suivi par un vertical fut souvent à l’origine des barres.

Illustration: Sylvain Montigny et Gabyscion* HN, Cédric Angot et Instinct du Reverdy

Le barrage fut plus soft. Peu d’options en soit mais des barres hautes et légères sur des verticaux. Cigale et Eugénie sont les 1ères à partir et montrent que l’on peut tout de même aller vite mais elles font tomber le dernier obstacle. Sylvain Montigny fait alors le chois d’avancer, sans mettre Gabyscion dans le rouge et en jouant le sans faute. Une tactique payante puisqu’il ne sera jamais battu. Seuls Cédric Angot et Instinct du Reverdy les inquièteront sérieusement mais resteront derrière pour 30 centièmes.

Illustration: Olivier Guillon et Ionesco de Brekka

Dernier à partir, Olivier Guillon poussera Ilvien des Mielles pour jouer le jeu mais sans succès et au prix d’une barre. Il assurera tout de même la 3ème place avec Ionesco de Brekka en effectuant un parcours sans pénalités mais sans courir.C’est donc une belle victoire pour l’étalon des Haras Nationaux Gabyscion et son cavalier de toujours Sylvain Montigny. Une arrivée au sommet méritée après une ascension régulière depuis la victoire du critérium pro 1 de 2004.

Illustration: Olivier Guillon et Ilvien des Mielles

1 : Sylvain Montigny et Gabyscion*HN 2 : Cédric Angot et Instinct du Reverdy3 : Olivier Guillon et Ionesco de Brekka4 : Eugénie Angot et Cigale du Taillis5 : Olivier Guillon et Ilvien des Mielles6 : Alexis Gautier et Hélios de la Cour II7 : Jérôme Gachignard et Impérial d’Herbiers8 : Bruno Rocuet et Gerfaut d’HelbyBarragistes non classés :9 : Benjamin Devulder et Qadance Vd Mlendreef10 : Eugénie Angot et Illostra Dark

Illustration: Le Podium Crédit photos: Pauline Agoutin