Timothée Anciaume et Karen Tebar, stars du jour
dimanche 23 novembre 2008

stuttgart8-anciaume
Timothée Anciaume et Lamm de Fetan

A Stuttgart, Karen Tebar prend une belle 6ème place dans le Grand Prix spécial alors qu’en CSO, le jeune Timothée Anciaume s’octroie une magnifique 5ème place avec Lamm de Fetan dans le Grand Prix FEI Coupe du Monde.

Stuttgart aura été la ville de tous les espoirs aujourd’hui! Dès 10h ce matin la dresseuse tricolore Karen Tebar et Falada M entraient sur le carré et parvenaient à décrocher une moyenne de 69,840% dans le Grand Prix spécial. Pas assez pour rester aux premières places mais suffisant pour obtenir la 6ème derrière la grande Isabelle Werth et son fidèle Satchmo, vainqueurs haut la main avec 79,360%. Sur la deuxième marche avec 74,800%, l’Anglaise Laura Bechtolsheimer continue ses performances avec Mistral Hojris alors que suit une autre Allemande, Carola Kopelmann avec Le Bo (72,240%).

Et l’après midi se poursuivit avec la même ferveur tricolore. Sur un tracé imaginé par l'Italien Ulliano Vezzani, 18 concurrent parvenaient à se qualifier pour le barrage. Parmi eux deux Français: Eugénie Angot /Ilostra Dark et Timothée Anciaume/Lamm de Fetan. Roger-Yves Bost en selle sur Idéal de la Loge fut quant à lui pénalisé de quatre points alors que Michel Robert et Madame Pompadour abandonnaient.

Face à un tel nombre de qualifiés, les premières places s’annonçaient difficiles à atteindre. Tous prenaient conscience que le sans faute était obligatoire et le temps le plus rapide possible. Une véritable guerre au chronomètre fut alors engagée ! Certains parvenaient à l’exploser, laissant cependant une barre au sol ici ou là à l’image de Janne Friederike Meyer et Lucie 4 pts en 37’’31 ou de notre Française Eugénie Angot, 4 pts en 38’’93. D’autres cependant parvenaient à allier vitesse et performance. Ceux-là furent les rois ; enfin, celle la fût la reine! Avec le bondissant Shutterfly, Meredith Michaels Beerbaum dévoilait une fois de plus son talent : sans pénalité en 35’’26. Tout était dit. Steve Guerdat tenta de s’en approcher avec Jalisca Solier mais resta sur la deuxième marche avec un temps de 36’’43 suivi de Alvaro Miranda/AD Picolien Zeldenrust (37’’31). Côté Français, Timothée Anciaume effectuait une belle démonstration avec Lamm de Fetan. Troisième à s’élancer sur le barrage, ils montraient l’exemple du parcours sans faute et sans perdre de temps en plus! Avec un chronomètre de 39’’48, ils prennent la cinquième place juste derrière Rutherford Latham et Guarana Champeix.