Touzaint et Fredericks en tête après le dressage
vendredi 16 mai 2008

pratoni7-touzaint-galan
Nicolas Touzaint et Galan de Sauvagère - Ph. cavadeos

L’extraordinaire victoire de Nicolas Touzaint à Badminton, il y a de cela quinze jours, a donné un nouvel élan au public Français, qui même avec un temps particulièrement maussade , s’est tout de même déplacé, pour assister aux trois épreuves de dressage, du 23ème Concours complet de la Ville de Saumur.

Evidement, tout le monde n’avait d’yeux que pour le jeune crack tricolore, qui a été exact au rendez-vous. Avec son premier partant, l’excellent Joker d’Helby, Nicolas Touzaint occupe la tête du CIC **, devançant dans l’ordre Must des Sureaux Nièvre piloté par Aurélien Khan, et Ipso Facto de Lou sous la selle de Jean Teulère. Et au classement provisoire du Grand National , dont Saumur est la seconde étape, Touzaint occupe pour l’heure les deux premières places avec dans l’ordre, Galan de Sauvagère, puis Tatchou, la troisième place revenant à Espoir de la Mare et Jean Teulère .Une sacré performance pour le Champion d’Europe en titre qui a retrouvé selon les dires de Jean Pierre Blanco, le « bon » Galan de Sauvagère…. « A Pompadour on n’avait pas vu le vrai Galan de Sauvagère, confesse le coach du dressage. Il faut dire que Pompadour marquait la reprise de Galan après sept mois de repos… Le cheval avait manqué partiellement sa reprise. Par contre cette fois c’est plus correct. » A l’inverse, Jean Teulère était bien moins satisfait… « Effectivement, je m’attendais à un peu plus de la part de mon cheval, qui m’a déçu. Je pense que nous pouvons faire mieux que ce genre d’exhibition » Un peu agacé le champion du monde français, qui espère toutefois se ressaisir samedi sur le cross.

Dans le CCI trois étoiles par contre, Clayton Fredericks, s’est montré à son avantage avec son partenaire Nullabor. Vainqueur en 2006 avec Ben Along Time, alors que Nullabor terminait quatrième de cette même épreuve, l’Australien semble particulièrement aimer la France. Car il semble bien qu’il sera difficile d’aller chercher le leader, même si son compatriote Sam Griffiths avec Happy Times, peut venir encore l’inquiéter, de même que Susanna Bordonne l’italienne. Mais la confiance du cavalier Australien reste intacte et ce malgré une récente chute de ce couple à Badminton.

Tous les résultats sur www.saumur.org

Interview de Frédéric Butet, vice président du Comité d'organisation.

Andrew Nicholson et Epic

Nicolas Touzaint et Joker d'Helby