Transition en douceur
lundi 30 octobre 2000

Après 14 années de succès (il avait pris en charge l’équipe allemande de saut d’obstacles la même année que Patrick Caron), Herbert Meyer tirera donc sa révérence en fin d’année.

A vrai dire, sa mission est déjà accomplie, puisque la finale Samsung est courue depuis deux semaines et s’est conclue sur une victoire allemande. La passation de pouvoir se fait dans la sérénité, car, - on l’a vu dans son sillage à Sydney, Meyer a formé lui-même son successeur, l’ancien cavalier international Kurt Gravemeier (43 ans). Avec Wum, Gravemeier avait remporté le Grand Prix de Dortmund (son meilleur souvenir) avant de confier son cheval à son élève Markus Merschformann et devenir entraîneur des juniors et des jeunes cavaliers. Gravemeier aura un lourd héritage à gérer : sous le règne de Meyer, les Allemands ont enlevé 11 médailles d’or : 5 olympiques, 3 mondiales et 3 européennes !