Trophée ACSOF
jeudi 01 janvier 1970

acsof-logo
acsof-logo

Organisée en fin d’après-midi de ce premier jour du CSI, la première édition du Trophée espoir lancé par l’ACSOF réunissait dix juniors sélectionnés pour la qualité de leur équitation par un comité de cavaliers internationaux lors du CSIO de Reims et des championnats de France de cette catégorie.

Atypique cette épreuve est avant tout pédagogique et didactique. Dans l’esprit du hunter, les jeunes compétiteurs étaient soumis au jugement de leurs pairs, Hervé Godignon, Eric Navet, Gilles Bertran de Balanda et Jean-Maurice Bonneau, leur entraîneur national. L’attitude, l’efficacité, la qualité du tracé, le dressage du cheval et l’harmonie du couple composaient les cinq critères de jugement. « C’est une bonne initiative, commentait Eric Navet, au delà du classement je pense que les commentaires d’ensemble d’un des juges après chaque passage à un vrai intérêt pédagogique pour les cavaliers. » Une donnée également enrichissante pour les observateurs…

La gente féminine sort largement vainqueur de cette épreuve de style. Trois jeunes filles, sur les cinq au départ, ont décroché leur billet pour la finale à quatre qui se jouera du 7 au 9 février sur la piste de l’étape Coupe du Monde de Bordeaux. La lauréate n’est autre que la championne de France, la normande Adélaïde Malandain, qui devance avec Elodie d’Aursaye une nordiste, Chloé Defives/Giroflée d’Isles. Le jeune Thomas Rousseau/Horse Can tell you a réussi a se glisser à la 3e place devant Anaïs Berthier/Funchal de Semilly. Leur prochaine rencontre sera décisive pour savoir qui décrochera le stage de 20 jours avec deux chevaux et son coach chez une de ses idoles, à choisir sur la liste de l’ACSOF.