Un Hollandais en chasse un autre
dimanche 06 novembre 2005

nicolas-modesto gros plan
Jean-Marc Nicolas et JPC Modesto Equifoam - Ph. Cosinus Prod

Après Gerco Schröder à Helsinki, c’est son compatriote Albert Zoer qui s’est assuré la victoire dans la 3ème étape Coupe du Monde de Vérone à l’issue d’un barrage palpitants à dix concurrents dont Jean Marc Nicolas qui termine à une bonne septième place.

Le parcours dessiné par l’Italien Giovanni Buss a posé des problèmes inattendus à des couples aguerris sur la première manche avec deux chutes des chevaux et des cavaliers : Markus Beerbaum / Constantin et Judy-Ann Melchior / Caridor Z et un total de quatre éliminations augmentées des abandons de Tina Lund avec Adante et de l’expérimenté Lars Nieberg avec Loreana.

La fièvre s’est cependant emparée des 4500 spectateurs d’un stade archi-complet pour assister au barrage démarré sur les chapeaux de roue par Markus Fuchs et La Toya sans faute en 39’72 (et 4ème au final)Le Belge Ludo Philippaerts releva le défi avec Kira 111 mais une faute lui fit perdre ce challenge qu’il termina en 42’88 (8ème). Après lui Juan Carlos Garcia enthousiasma son public avec un sans faute de l’olympique SF Albin III en 39’34 (2ème). Le champion d’Europe Marco Kütscher mit malheureusement deux barres à terre avec Controe (10ème) mais les supporters italiens furent ensuite à nouveau ravis du sans faute de la jeune Beatrice Patrese, fille du pilote de Formule 1 Riccardo Patrese et âgée de 20 ans seulement. Beatrise évoluait avec Loro Piana Fanix de Rol, une jument Selle Français par Rivage du Poncel. Le Suisse Steve Guerdat toujours offensif fit ensuite tomber le chrono à 39’53 avec Tijl Van Het Pallieterland, un temps qui lui donna finalement la 3ème place.Albert Zoer fit alors son entrée « Je savais que je pouvais le faire car Oki a une grande foulée et il va très, très vite ». Et rapide il l’a été en effet avec un temps de 39’11. Après lui Jean-Marc enregistra 4 points de JPC Modesto Equifoam sur l’ultime obstacle du barrage, le vertical FEI, Ludger, 8 points de Gladdys S et Rodrigo, 4 points de Carlot.Si Jean-Marc a fait faute sur le dernier de l’ultime test, Bruno Broucqsault a, quant à lui, fait tomber la barre du n°1 du premier « round ». Dommage car il signe ensuite un joli tour avec Hooligan du Rosyl et termine en 13ème position.

Photo d'archive par Cosinus Prod