Un barrage mené tambour battant
dimanche 03 décembre 2006

salon5-csi-angot-ilostra
Eugénie Angot et Ilostra Dark - Ph. PSV Jean Morel

La 2ème grosse épreuve du CSI***** du Salon du cheval était une épreuve à barrage. Le parcours bien que sérieux dans les cotes (1,50m) et dans le tracé, a permis à 11 cavaliers d'accéder au barrage. Otto Becker s'impose avec Limbo et Eugénie Angot finit 5ème et meilleure française avec Ilostra Dark.

Avec 11 concurrents et non des moindres, il fallait forcément jouer avec le chronomètre pour espérer l'emporter. Edwina Alexander l'avait bien compris et la cavalière australienne, a mené son barrage à un train d'enfer signant d'entrée de jeu un chrono de référence assorti d'un sans faute. Seul, Otto Becker, a réussi à battre Edwina grâce à Limbo avec un parcours qui semblait pourtant moins rapide mais dont les courbes ont finalement été plus serrées. Le podium est complété par Rodigo Pessoa et Oasis (ex Inca de l'Oasis), le couple auteur d'un parcours très fluide a vu s'envoler ses chances lors d'un abord délicat sur le double, ce qui coûta un peu de temps et peut être la victoire au cavalier brésilien.

5ème de l'épreuve avec Ilostra Dark, Eugénie Angot a signé un excellent barrage malheureusement entaché d'une faute, alors que le couple avait le meilleur chronomètre. Comme Eugénie, d'autres concurrents tels que Robert Smith, Steve Guerdat, Juan-Carlos Garcia, Albert Zoer ou encore Robert Whitaker, se cassèrent les dents sur la performance d'Otto Becker et personne ne put rester sans faute en allant plus vite que le cavalier germanique. En tous cas, il est certain que les vaincus d'aujourd'hui auront à coeur de prendre leur revanche dans le Grand Prix, et boucler ainsi cette édition du CSI sur une dernière note positive. Photo d'archive par PSV Jean Morel

     Interview d'Eugénie Angot