Un canadien arrive à ses fins
dimanche 03 septembre 2006

jerez-reining-canada
Ph. cosinus prod

Si la discipline a vu le jour Outre Atlantique, elle fait de nombreux émules au Canada comme en Europe. A Aix la Chapelle, la finale individuelle est devenue titanesque lorsque les grands sont entrés en piste

Avec quatre finalistes chacun, le Canada et l’Amérique formaient deux blocs vis-à-vis desquels les Européens pouvaient difficilement résister. Et pourtant ces derniers se sont bien battus en confirmant les bons résultats de la première étape. Ces sont deux cavalières qui signent les meilleures performances. En effet, la Belge Ann Poels (Little Royal BH) et l’Allemande Sylvia Rzepka (Golden Mc Jac) obtiennent respectivement les 7ème et 8ème places devant un autre allemand Nico Hörmann (Lil Ruf Cody) et un italien Darlo Carmignani (Skeets Dun). Les finales ne manquent en général pas de piquant et cette édition n’a pas échappé à la règle, avec les sifflements et les frappes du pied, coutumiers du public. Mais, si les places d’honneur sont occupées par les cavaliers « Made in USA », un homologue Canadien réussit la prouesse de prendre la tête. En effet, Duane Latimer (Hang Ten Surprize) qui détenait déjà le meilleur score lors de l’épreuve par équipe a effectué un Run off spectaculaire (238 points) qui le mit hors de portée de Tim Mc Quay (Mister Nicadual) le second en piste (236 points). Ces deux cavaliers qui avaient « scorés » 230 points lors de leur premier pattern devaient en effet se départager dans un second tour effectué sur le même tracé. Duane Latimer concrétise ici un espoir fondé de longue date.

Photo d'archive par Cosinus Prod