Un championnat qui a manqué de timing
dimanche 09 décembre 2007

salon7-barrel-remy-holly
Manuel Rémy/Holly Wind Jac - Ph. Claude Bigeon

Une cinquantaine de concurrents étaient en lice à Paris samedi 8 décembre pour la finale du championnat de France de barrel racing organisé par la NBHA.

Pas de chance pour les organisateurs car il s’est avéré assez vite, dès les premiers concurrents que la cellule qui servait à enregistrer le temps de chaque concurrent était défectueuse. Alors l’épreuve a été suspendue de longues minutes sans que le public soit clairement informé de la situation.Finalement, l’épreuve s’est poursuivie avec un chronométrage manuel. Un incident qui a largement nuit à la crédibilité de ce championnat. Un peu amers les organisateurs de la NBHA assurent qu’ils viendront avec leur propre système de chronométrage la prochaine fois.

Cela n’a pas empêché le public d’apprécier la qualité des concurrents en piste dont les évolutions des plus jeunes, avec le benjamin à shetland qui n’avait que 4 ans ! Les cavaliers à poney constituaient d’ailleurs la moitié des concurrents cette année, signe que la discipline prépare aussi son avenir.

Du côté des plus avertis, en Open NBHA, c’est Manuel Rémy/Holly Wind Jac qui s’impose devant Sophie Elinguel/One Twist Bar alors que chez les Youth NBHA, en 1ère division c’est Antony Portaro/Touch qui l’emporte et qui gagne aussi la 2e division avec Diana. A noter que Sophie Elinguel avait cinq chevaux à monter pendant ce championnat dont en Futurity (première année de concours) et en Novice (jeunes chevaux de 4 ans).