Un second Angot à Donaueschingen !
mardi 12 août 2003

angot + first de launay
Florian Angot et First de Launay HN - © Pierre Costabadie

Ce sera donc Florian Angot et l’étalon national du Haras de Saint-Lô, First de Launay HN, derniers noms en attente pour la sélection européenne, qui rejoindront dès demain les autres membres de l’équipe de France première : Michel Robert/Galet d’Auzay, Reynald Angot/Tlaloc M, Michel Hécart/Quilano de Kalvarie et Eric Levallois/Diamant de Semilly à Saumur.


Pour autant Jean-Maurice Bonneau souligne avec insistance que le fait d’être le dernier nommé ne lui vaut pas automatiquement la place de remplaçant : « Cette semaine on vise le même niveau de préparation pour tous, je veux que les cinq soient prêts à entrer en piste. Je ne désignerai les quatre titulaires qu’au dernier moment afin que la motivation soit bien présente. » Malgré leur excellente prestation, ce week-end à Dublin, Christian Hermon et Ephèbe for Ever passent donc leur tour cette année pour l’échéance majeure, faute d’arriver à combiner sécurité et train soutenu. « Il a fait ce résultat extraordinaire pour me compliquer la tâche, boute le sélectionneur des Bleus. Je pense que Christian a très bien compris mon choix et ne l’a pas interprété comme une sanction. Chacun à un programme précis, avec des points techniques à travailler, en l’occurrence pour lui transformer sa régularité à 350 mètres/minute à 400 mètres/minute, voire aller au-delà dans une chasse par exemple. Les championnats d’Europe sont une échéance bien particulière, débutant par cette épreuve de vitesse, et dans cet exercice-là j’estime qu’ils ne sont pas prêts. En revanche, ils iront courir la Super-Ligue à Rotterdam et probablement la finale à Barcelone ensuite, le format est plus adapté à leur seuil technique actuel. »