Une victoire française à l’arraché !
dimanche 19 septembre 2004

barcelone2004-nicolas-modesto
Jean Marc Nicolas et JPC Modesto Equifoam - Ph. Manfred Leitgeb

« On l’a eu au forceps ! » Jean-maurice Bonneau ne dira rien de plus au terme de l’épuisante bataille qui a permis finalement à la France de conserver pour la deuxième année consécutive la pole position de la Samsung Super League

Après une première manche calamiteuse, les tricolores pointaient au huitième rang, juste devant l’Espagne qui courait pour le plaisir de son public. Sur un parcours - certes délicat puisqu’on ne pointa aucun double sans-faute - Laurent Goffinet avait ouvert la marque avec 8 points et Jean-Marc Nicolas l’avait refermé avec 21 points – Bonjour les piliers ! Dans cette 1ère manche, c’est Patrice Delaveau avec Envoyé Spécial qui se montra le plus efficace, comme dans la seconde manche qui ne ressembla en rien à la première ! Patrice Delaveau dira d’ailleurs « toute l’année, on a fait ça : courir comme des dératés dans la seconde manche pour finir en tête ! »En fait les 3 sans faute alignés dans la seconde manche par Laurent Goffinet / Flipper d’Elle HN, Patrice Delaveau / Envoyé Spécial et Jean-Marc Nicolas / JPC Modesto Equifoam ne suffirent pas à remporter l’épreuve espagnole dont le résultat comptait pour le double de celui des épreuves précédentes, mais les efforts des français leur octroyaient la 2ème place ex-aequo avec les anglais derrière l’Allemagne.Ce résultat à l’arraché, combiné avec l’avance prise tout au long de la saison permettait à la France comme en 2003 de l’emporter et de réussir ainsi le doublé victorieux. A défaut d’une consolation des déboires olympiques, une compensation qui tend à prouver qu le saut d’obstacles français a du fond. Mais que d’émotions !