Yann Candele, premier français qualifié pour Milan
lundi 22 mars 2004

québec-candele-marco taereB
Yann Candele et Marco Taere - Ph. "The Professionnals" Canada

Vous ne l’avez pas vu à Bercy ou Bordeaux et il n’a pas besoin d’aller glaner des points à S’Herto ou à Göteborg. Il s’est déjà qualifié sur la ligue du Canada, un bel exploit pour celui que l’on surnomme là-bas « the flying frenchman »

A 33 ans , Yann Candele, marié à Jennifer et père d’un petit Alexandre, peut se targuer d’un parcours équestre peu banal et international. Né en Normandie, dans une région propice à sa passion, Yann débute l’équitation à l’âge de 10 ans et progresse rapidement , intégrant l’équipe de France Junior de CSO. Après sa dernière année d’étude, il fait le grand saut…jusqu’au Japon où il travaille pour le célèbre Katsumi Yoshida, propriétaire de chevaux de courses. A 20 ans, il termine en tête des épreuves Coupe du Monde de la ligue d’Asie mais ne pourra malheureusement pas participer à la finale de Del Mar (Californie) en raison des contraintes de quarantaine sanitaire imposées à son étalon Orkey.Yann retourne ensuite en France pour accomplir son service militaire puis effectue un retour aux sources en Normandie où il travaille pour Jean-Pierre Vilaut qui lui confie l’étalon SF, Palestro II avec lequel il gagne plusieurs grands prix et prend la 9ème place du championnat de France en 1996.

Photo: Yann Canedele et Palestro - Ph. J.L.P.

En 1999, il rencontre le canadien Eric Lamaze qui lui propose un poste dans ses écuries de Torrey Pines à Schomberg en Ontario. Yann Candele quitte donc à nouveau la France mais court toujours sous couleurs tricolores. Il a d’ailleurs été le meilleur équipier dans la Coupe des Nations de Palm Beach où il concourrait aux côtés d’Eric Navet, d’Henri Prudent et de Yannick Patron.Ses deux chevaux de tête qui sont d’origine belge et appartiennent à Millcreek Stable, lui ont permis de remporter des victoires sur le circuit canadien à Bromont et à Caledon. C’est avec la jument bai Sweet Dream qu’il prendra le départ des épreuves de Milan où il emmènera aussi Marco Taere. La canadienne Ainsley Vince également qualifiée fera le voyage avec Yann Candele à qui on souhaite de retrouver en Italie, plusieurs de ses compatriotes parmi les engagés . A suivre dès ce week-end avec l’avant dernière étape de la ligue d’Europe de l’ouest.

Photo: Yann Candele et Sweet Dream - Ph. Randi Muster