Début timide des Eq’Inédits
lundi 08 décembre 2008

equindeits-kozy
equindeits-kozy © Claude Bigeon

Parmi les nouveautés annoncées pour l’édition 2008 du salon du cheval de Paris, l’Espace Eq’Inédits est une initiative intéressante.

Son but est de rassembler sur un espace dédié et clairement signalé (grande signalétique verticale) « les produits uniques et originaux » dans le domaine de l’équipement du cheval et du cavalier proposés par des petites structures du monde du cheval. Situé dans le hall 7-2 non loin de l’espace des Trophées de l’innovation, l’Espace Eq’Inédits a eu dû mal à rassembler des exposants sur ce thème. Seuls deux types de produits sont regroupés sous cette bannière, les étriers K’Vall présents pour la troisième fois au salon du cheval. Inventés par Laurent Lantuejoul, un instructeur, ces étriers à plancher total assure une position naturelle et une grande stabilité de la jambe. « Je suis plutôt content d’être sur cet espace, commente Laurent Lantuejoul. Il y a un bon flux de visiteurs et nous sommes bien visibles. Depuis le lancement effectif des ventes il y a deux ans et demi, j’ai augmenté régulièrement mon chiffre d’affaires et j’en vends de manière égale pour le pratique loisir ou les disciplines comme le CSO et l’endurance.

Son voisin, le fabricant des chaussettes Kozy mise lui pour l’instant sur la fantaisie de ses mi-bas qui remporte un fort succès. « Jusqu’à présent les chaussettes d’équitation étaient plutôt classiques, précise Ugur Akkor, ce créateur d’origine turque. Je me suis lancé dans la fabrication de ces chaussettes en juillet dernier. A Paris, j’ai surtout des chaussettes aux motifs originaux en coton peigné, mais bientôt j’en proposerai en bambou, une fibre quatre fois plus absorbante que le coton. Je projette aussi de fabriquer des tee-shirts et des sous-vêtements en bambou. »Espace Eq’Inédits, hall 7-2.