Talaris, la selle modulaire par Hermès
mardi 14 décembre 2010

hermès talaris
hermès talaris © Jean-Louis Perrier

Le cadre prestigieux du CSI W de Genève était l’occasion pour Hermès et plus particulièrement pour Laurent Goblet, artisan sellier de la grande maison parisienne, de présenter sa nouvelle création la selleTalaris.

Artisan sellier de son temps
Laurent Goblet le dit sans détour  ‘’ Je ne suis pas sellier pour faire des pièces de musée ! Mon métier, c’est de produire des selles adaptées aux besoins des cavaliers avec des matériaux, des technologies qui permettent de répondre aux mieux à leurs attentes.’’ C’est ainsi qu’est née Talaris, selle modulaire de saut d’obstacles, fruit de plusieurs années de réflexion et de travail avec de la conception assistée par ordinateur. Laurent Goblet a imaginé un arçon sur lequel tous les éléments sont modulables et facilement adaptables. La selle peut ainsi évoluer en fonction de l’équitation du cavalier, de sa morphologie, de ses chevaux. Pour cela il s’est affranchi du traditionnel arçon de bois et d’acier pour passer à des matériaux utilisés dans des technologies de pointe : fibre de carbone et titane pour la légèreté sans perdre la solidité, la souplesse tout en conservant la résistance.  Des injections de polyamide et de polyuréthane sur les pièces de confort et de maintien permettent une meilleure répartition de la pression.Talaris est conçue pour résister à une pression de 600 kg !
L’ordinateur et la tradition
 Ce concentré de technologie conserve bien sûr tous les attraits du sellier du Faubourg St Honoré avec un habillage des meilleurs cuirs mis en place par la main experte du sellier. Le fil orange se retrouve sur la couture de bordure mais les autres coutures sources d’usure, ont été éliminées. Le carbone  au pommeau et au troussequin apporte sa touche comme un ourlet supplémentaire. Le look Hermès est respecté, mais Talaris ose aussi se dénuder pour mettre sa technologie au service des besoins du cavalier.  Le démontage facile de la selle grâce à sa conception modulaire permet au sellier d’intervenir facilement pour opérer des modifications sur cette mécanique de haute précision.  L’observation des pièces permet aussi de mieux comprendre les avantages de cette selle novatrice. Les lattes de carbone qui composent le squelette amortissent les chocs et donc soulagent le dos du cavalier et de sa monture.  De même les injections de mousse permettant une meilleure répartition de la pression favorisent l’ergonomie.  La volonté d’accompagner les mouvements du cavalier par des matériaux plus souple tout en conservant la solidité s’est concrétisée dans cette selle dénommée Talaris, en référence à Talaria, les sandales ailées d’Hermès. Tout un symbole !