Vivace, proximité, stabilité, confort
vendredi 22 mars 2019

Selle Hermès modele Vivace
Vivace, le tout dernier modèle de la marque sellier Hermès © DR

Le Saut Hermès était l’occasion de présenter au public la dernière née des ateliers de sellerie du 24 Faubourg Saint Honoré, baptisée Vivace.

Laurent Goblet, maître sellier chez Hermès depuis 42 ans, l’explique, le premier prototype de ce nouveau modèle a vu le jour voilà un an et demi. Essayé et approuvé par plusieurs cavaliers, dont Alexandra Paillot, il a été finalisé puis la gamme des différentes tailles et options, en termes d’avancement des quartiers notamment, a été développée. « Nous avons choisi de créer une nouvelle selle de saut d’obstacle après les modèles Steinkrauss, Oxer, Essentielle, Brazilia, Cavale, et Allegro car nous trouvons toujours des petites améliorations à apporter. Le premier objectif est que le cavalier soit en osmose avec son cheval, et que la selle se fasse oublier, c’est pourquoi nous avons mis l’accent sur la proximité, la stabilité et le confort. J’ai travaillé la proximité au niveau du passage de cuisses du cavalier, en affinant  et en travaillant l’ergonomie de l’arçon (cintrage, ndla). J’ai essayé de remettre en perspective l’essentiel de ce qu’est une selle. Voilà deux ans, j’ai beaucoup travaillé sur l’arçon et le positionnement du cavalier sur la selle de dressage Arpège, et j’ai transféré à la selle Vivace la synthèse de mes observations et modifications. Le sanglage directionnel (oblique et non vertical ndla) assure une meilleure stabilité et donne du confort au cheval, met la selle mieux en place, et plaque la selle exactement au bon endroit. J’ai aussi travaillé sur le montage des cuirs, de nouvelles mousses synthétiques, plus performantes, plus ou moins fines, et le confort du siège.  Il fut une époque où une selle devenait bonne à l’usage. Aujourd’hui, les cavaliers cherchent une selle qui soit tout de suite en place sur le dos du cheval et confortable. » Les coutures apparentes sur les quartiers font de la selle Vivace son identité. Au-delà de l’esthétique et d’un design reconnaissable (en forme de « V » comme Vivace ou de « L » comme Laurent »), elles ont pour fonction de maintenir le cuir doublé sur le quartier à l’endroit de l’étrivière et au niveau du frottement de la botte, et de solidifier la passe de l’étrivière.  Le modèle Cavale II, qui bénéficie des modifications de la Vivace, était également présenté lors du Saut Hermès ce vendredi 22 mars.