L'académie de dressage Daniel Pinto, est lancée
vendredi 07 novembre 2008

academie pinto-pinto
Daniel Pinto © Florence Chevallier

Le cavalier olympique Portugais, Daniel Pinto et l'éleveur français Sylvain Massa viennent de créer une académie de dressage de grande envergure au Portugal à Arruda dos Vinhos près de Lisbonne.

Sur 5 hectares et demi, le domaine comprend un Stadium qui pourra accueillir jusqu'à 3000 places pour les championnats d'Europe des Lusitaniens, deux manèges (de 80x35m et 60x20m), des carrières et 180 boxes répartis en 5 écuries de 40 boxes qui ont été inaugurés le 25 octobre en présence de plus de 900 personnalités du Portugal mais aussi en provenance de 23 pays parmi lesquelles on comptait une trentaine de juges de classe C, I et O, dont Mariette Withages, des entraîneurs et bien sûr de nombreux cavaliers.

« Après le stress de la construction nous connaissons le stress de l'exploitation. Si on voulait le remplir comme un club hippique, l'ensemble des boxes serait déjà plein mais l'objectif est surtout de préparer des cavaliers à la compétition internationale » précise l'éleveur de chevaux lusitaniens Sylvain Massa, propriétaire des lieux. Il est vrai que la structure va proposer des prestations de tout premier ordre. Les chevaux en pension pourront bénéficier sur place de stages de dressage, des manèges, de carrières extérieures, de ronds de longe et aussi d'une clinique vétérinaire avec salle d'opération complète sans oublier une sellerie.

Dans son école, Daniel Pinto a l'ambition de proposer « sa méthode d'apprentissage » grâce à laquelle il souhaite inculquer le sens du travail mais de façon ludique à ses plus jeunes élèves jusqu'au niveau B. « Dans les tous premiers niveaux, au début de l'apprentissage, il faut avant tout que ce soit du plaisir mais aussi un respect de la hiérarchie du travail». Par ailleurs, « le but est de « créer » et ensuite de recruter les meilleurs cavaliers ». « Pour les meilleurs, je vais les amener à la bonne sensation afin qu'ils trouvent seul le bon rythme. Sans cela ils n'auront pas confiance en eux et ne seront pas indépendants ». Ce qui est essentiel pour le cavalier « c'est d'inculquer aux enfants le sens du travail avec l'ambition de gagner mais surtout que ceux-ci gardent en mémoire que le plus important c'est de savoir bien monter à cheval ».

L'académie accueillera des compétitions internationales à partir du niveau junior mais aussi des meetings, des séminaires etc...Les élèves vont disposer au quotidien de salles de cours ainsi que de salles de projection. Pour les stagiaires des studio double sont prêts à les accueillir. « La licence pour débuter les activités a été obtenue l'avant veille de l'inauguration » explique Carlos Lopes le directeur de l'événementiel. Dès les premiers jours de l'inauguration, l'académie a donné le ton du type d'événements qui seront organisés en ces lieux avec la tenue du forum international de dressage (FEI).