Une entrée pas à pas pour le Western
jeudi 14 février 2008

duponchel HD
Guy Duponchel - Ph. D.R.

Ce début de saison 2008 est propice aux nouveautés. En effet, alors que le Western prend place au sein des disciplines reconnues par la FFE, les premiers stages informatifs ont eu lieu dernièrement dans les locaux fédéraux de la Lamotte-Beuvron. L’intégration suit son cours !

Les techniciens fédéraux, les organisateurs d’évènements Western et les responsables en région se sont retrouvés pour un tour de table avec Emmanuelle Schramm de la Direction Technique Fédérale et Guy Duponchel, entraîneur national Reining. Il s’agissait pour l’heure d’en débattre sur le fonctionnement des règlements et les éléments pratiques en vue de l’organisation de compétitions clubs qui mèneront à terme au premier championnat Western. Dans un premier temps, une petite dizaine de concours se dérouleront sur la saison 2008. Les conditions de qualification pour le championnat de France, programmé en Septembre au Parc Fédéral (en même temps que le championnat du Monde de Trec), seront simples. Il suffira d’avoir participer à deux concours FFE. Guy Duponchel faisait remarquer à ce sujet que « les propositions faîtes par le staff fédéral, en cette période charnière pour le Western, ne changent en rien les initiatives des diverses associations déjà en place. Ces dernières perdurent à leur convenance mais il faut convenir que cette opportunité offerte de participer à des concours FFE devrait ouvrir de nouvelles voies pour faire connaître et apprécier le western au cœur d’un plus grand nombre d’entreprises équestres ». Lors de ces rencontres, tous les juges qui ont suivi un cursus de formation via un juge américain et appartenant aux associations Western existantes avaient été conviés. Six ont répondu présents et se trouvent aujourd’hui munis d’un titre de juge Ffe. Il s’agit de Michèle Dfender, Freddy Laval, Virginie Meglinsky (juges Western FFE) et de Franck Perret, Mariannick Domont-Perret et Grégory Legrand (Juges Reining FFE). Par la suite, David Roux, absent pour cause de vacation outre-atlantique devrait rejoindre le groupe nouvellement nommé. Lors de la prochaine réunion de travail, il sera question de mettre en place le contenu des journées de formation des futurs techniciens fédéraux.