Chevaux mutilés : la gendarmerie de l’Yonne diffuse un portrait-robot
jeudi 27 août 2020

Portrait-robot de l'un des individus surpris par Nicolas Demajean
Portrait-robot de l'un des individus surpris par Nicolas Demajean © Gendarmerie de l'Yonne

Et si l’enquête dans l’affaire des chevaux mutilés venait de prendre un nouveau tournant ? La gendarmerie de l’Yonne a diffusé ce jeudi sur le réseau social Facebook un portrait-robot d’un des deux hommes ayant été surpris en pleine nuit par le président d’un refuge en train de lacérer deux poneys et un cheval.

Moins d’une heure et demie après sa publication, le post de la gendarmerie de l’Yonne compte déjà plus de 20 000 partages. Nicolas Demajean, président du Ranch de l'espoir, un refuge situé à Villefranche-Saint-Phal, a décrit aux gendarmes l’individu qui s’est introduit dans son refuge dans la nuit du 24 au 25 août et qu’il a pu identifier « à 100 % ».

L’homme, accompagné de l’un de ses complices, avait lacéré deux poneys et un cheval – qui ont heureusement survécu – puis s’en était pris à Nicolas Demajean avant de prendre la fuite. La gendarmerie du département invite toute personne en connaissance d’un renseignement utile à leur en faire part à l’adresse mail suivante : br.auxerre+chevaux89@gendarmerie.interieur.gouv.fr