Elections FFE : un débat est à venir entre les trois candidats
vendredi 12 février 2021

© DR

La Fédération Française d’Equitation organise, du 15 au 23 février, trois débats en vue des élections fédérales prévues le 18 mars prochain. Les trois candidats, Jacob Legros, Serge Lecomte et Anne de Sainte Marie, pourront exposer leurs projets et répondre aux questions sur plusieurs thématiques prédéfinies.

Les trois candidats à la présidence de la FFE pourront confronter leurs programmes aux questions des électeurs lors d'une série de trois débats. Ils se dérouleront à l’hippodrome de ParisLongchamp et seront supervisés par la Commission de surveillance des opérations de vote ainsi que par un huissier de justice qui veilleront à leur bon déroulement. Deux thématiques seront abordées lors de chaque débat. Ils seront animés par le journaliste Emmanuel Ostian.       

Avant chaque débat, les membres de l’assemblée générale auront la possibilité de soumettre des questions en rapport avec les deux thèmes programmés. Les questions seront recueillies par la Commission de surveillance des opérations de vote. Parmi les questions retenues par la Commission, les modérateurs de chaque candidat choisiront trois questions par thème avant le début de chaque débat. Ces trois questions seront posées successivement à chacun des trois candidats par l’animateur.
 
En raison de la crise sanitaire, les trois rendez-vous se tiendront à huis clos et seront diffusés sur les réseaux sociaux de la FFE et de chaque candidat.

 
Le programme         

- Lundi 15 février 2021 à 20 heures : Environnement fédéral ; Equitation/société.
- Jeudi 18 février 2021 à 20 heures : Développement des clubs, économie, relance ; Formation professionnelle et emploi.       
- Mardi 23 février 2021 à 20 heures (date restant à confirmer) : Compétition ; Tourisme équestre.  

Ces débats seront à suivre : ICI

Pour rappel, L'Eperon avait déjà longuement donné la parole à Anne de Sainte Marie et Jacob Legros dans les précédents numéros. Serge Lecomte avait quant à lui pu s'exprimer ici.