Région Auvergne Rhône-Alpes : Plan Ambition Cheval
mardi 05 novembre 2019

Laurent Wauquiez à Equita Lyon
Laurent Wauquiez a fait le déplacement à Equita Lyon pour signer officiellement le Plan Ambition Cheval, © CRE ARA

Laurent Wauquiez, Président de la Région Auvergne Rhône-Alpes a profité du salon Equita Lyon pour signer officiellement le Plan Ambition Cheval, une belle enveloppe de 7,4 M€ pour la filière.

Il y avait du monde sur le stand FFE-CRE Auvergne Rhône Alpes du salon Equita Lyon dimanche à midi !  Il faut dire que le rendez-vous ne manquait pas d’impact pour le monde du cheval régional, Laurent Wauquiez venant officiellement signer le plan triennal de 7,4 € accordé par le Conseil régional au printemps dernier. Entre deux séances de selfies, Laurent Wauquiez qui est lui-même cavalier, a bien voulu répondre à nos questions. Sur le bien-fondé du plan, Laurent Wauquiez, lui même cavalier, explique : « La filière Cheval est importante en Auvergne Rhône-Alpes, c’est la 2e région en France. Mais elle est mal connue et tous ses acteurs ont besoin de soutien. Elle offre une grande diversité que nous avons voulu respecter dans la mise en place des différents axes. Nous avons voté un budget de 7,4 M€ pour les 3 ans à venir qui est réparti sur toutes les composantes après un travail fait par les services de la Région avec le Conseil de la Filière Cheval. Mais si on considère aussi les actions à travers le sport, comme à Equita Lyon, ou la formation, notamment les lycées agricoles, je pense que nous ne sommes pas loin de 10M€ en faveur du monde du cheval ! »

Le plan 2019-2021 renforce en effet des actions existantes, notamment sur l’élevage. Le volet hors élevage doté pour trois ans de 6 M€ propose une importante enveloppe pour les centres équestres 4,5M€ sous forte d’aide à l’acquisition de matériel. Les douze hippodromes et le centre d’entrainement des galopeurs de Chazey sur Ain peuvent compter sur 900 000€. Pour le tourisme équestre, très important puisque Auvergne –Rhône-Alpes est la première région  avec 20 000 km d’itinéraires balisés, c’est une aide de 450 000 € pour améliorer l’accueil des chevaux dans les hébergements de randonnées. Les activités connexes concourant au développement de la filière recevront 150 000€ pour soutenir des projets novateurs. 

Ce plan est conduit par la conseillère régional du Puy de Dôme, Caroline Guelon-Bevillard, elle-même cavalière sous l’égide du vice-président en charge d l’Agriculture Jean-Pierre Taite, lui aussi très sensibilisé à la vie de la filière puisqu’il est aussi maire de Feurs (42), qui compte un hippodrome dans une région où le trot est très dynamique. Son animation est confiée au Conseil de la Filière Cheval présidé par Régis Bouchet, maintes fois élu dans les structures fédérales.

Plus d'informations ICI