Serge Lecomte réélu à la tête de la FFE
mardi 27 avril 2021

Serge Lecomte
Serge Lecomte © DR

A l'issue d'une élection inédite, à laquelle trois candidats se présentaient à la présidence de la Fédération française d'équitation et qui a débouché sur l'organisation d'un second tour confrontant Anne de Sainte Marie et Serge Lecomte, le président sortant a été réélu ce mardi à la tete de la FFE.

Le scrutin du deuxième tour, situation inédite dans le cadre des élections de la fédération française d'équitation, avait débuté le 30 mars s'est achevé ce mardi 27 avril. Sur les 5060 membres actifs appelés à voter (représentant 54825 voix), 2751 se sont présentés aux urnes (digitales, comme pour le premier tour !), représentant 35 414 voix. Serge Lecomte a été réélu pour un nouveau mandat, le dernier assure-t-il, avec 19 128 voix (54,01%) tandis qu'Anne de Sainte Marie a récolté 15 413 voix (43,52%)

A l'issue de l'annonce des résultats, Serge Lecomte a permis à Anne de Sainte Marie de prendre la parole. Cette dernière a évidemment adressé ses remerciements à ses équipes de campagne, ses soutiens, et les dirigeants qui ont voté pour elle. Elle en a également profité pour rappeler  comme cette campagne avait mis en exergue la diversité et la richesse des idées au sein de la communauté équestre : "Je vous félicite Serge pour cette victoire. Vous avez de nouveau entre vos mains le sort de l'image et du développement de l'équitation. Je sais que vous avez entendu pendant cette campagne la richesse des idées et le besoin de proximité, de rapprochement et d'ouverture de la fédération. J'adresse une infinie gratitude à l'équipe qui s'est engagée à mes cotés et qui a su faire naitre un débat d'idées extrêmement riche. Merci à ces dirigeants et dirigeantes qui ont eu le courage dee défendre des sujets, des opinions, qui vont participer à la mutation des idées. Nous resterons vigilants à ce que la fédération écoute toutes les voix et que le débat ne se referme pas. Bonne chance à Seerge et tout son comité, bonne route aux cavaliers olympiques et paralympiques pour les JO de Tokyo et belle reprise à tous les dirigeants dans leurs activités de club, tourisme équestre, médiation et compétition. Ayez confiance en vous, notre sport a un immense potentiel, le cheval a une place énorme à prendre dans notre société."

L'assemblée générale élective s'est achevée sur une prise de parole du président fraichement réélu. "Un grand merci à ceux qui m'ont encore une fois renouvelé leur confiance et un grand merci à ceux qui ont voté et qui de ce fait se sont intéressés l'avenir de leur fédération et de l'équitation dans notre pays. C'est une fin de campagne qui a duré très longtemps, trop longtemps, mais qui a mis en exergue quelques mots importants et notamment celui de "démocratie". Et bien nous venons de prouver que la FFE est un exemple de démocratie parmi toutes les fédérations. C'est une des rares fédérations ou ce sont les clubs qui votent ; je me bats depuis des années pour que ce soit les clubs qui soient au centre de la fédération. Ce sont eux qui transforment les piétons en cavaliers et ce sont eux qui assument l'avenir du cheval dans notre pays avant toute autre organisation. Je m'adresse également à ceux qui n'ont pas voté mais qui n'ont certainement pas été insensibles à cette élection. Je leur dis "revenez vers la fédération, revenez vers nos activités et nos actions" parce que le collectif équestre est fondamental pour l'image du cheval et nos activités. Ceux qui pensent que la fédération ne fait rien pour eux, détrompez vous", a notamment déclaré Serge Lecomte, qui pourra compter sur le soutien du comité fédéral issu de sa liste élu au premier tour pour mener à bien ses actions. "Jusque là on a beaucoup parlé, maintenant il va falloir qu'on agisse. Nous sommes dans une situation difficile avec la crise sanitaire, de laquelle il va falloir sortir dans les meilleures conditions. La fédération est dans une situation difficile, il ne faut pas le cacher. Ca va faire deux saisons qu'elle encaisse la crise avec les difficultés financières que chacun connait. Il va donc falloir sortir de la crise avec des moyens pour pouvoir satisfaire nos ambitions à tous. Merci à tous et à bientôt, nous allons rapidement mettre des moyens en oeuvre pour se rencontrer régulièrement, un exercice auquel je me prêterai avec plaisir le mieux possible avec toute mon équipe", a-t-il conclu