Tokyo 2021 : les épreuves se dérouleront sans spectateurs étrangers
samedi 20 mars 2021

Jeux Olympiques
Jeux Olympiques © Comité Olympique International

Déjà reportés d'un an, les Jeux Olympiques de Tokyo, qui se tiendront du 23 juillet au 8 aout 2021, ne cessent de subir la crise du coronavirus. Les organisateurs ont annoncé ce samedi 20 mars que les épreuves se tiendront sans spectateurs étrangers. Evoquée il y a une dizaine de jours, la mesure vient d'être annoncée officiellement par voie de communiqué. Les spectateurs étrangers ayant déjà réservé leurs billets pour les épreuves olympiques et paralympiques auront la possibilité de se faire rembourser.

Samedi 20 mars, le Comité International Olympique (CIO), le Comité International Paralympique (IPC) le comité d'organisation de Tokyo 2020, le gouvernement métropolitain de Tokyo et le gouvernement du Japon se sont réunis virtuellement. Durant cette réunion, le CIO et l'IPC ont été informés de la décision par les différents responsables japonais de ne pas autoriser l’entrée des spectateurs étrangers au Japon pendant les Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020 compte tenu de la pandémie mondiale de COVID-19 qui sévit actuellement. Les billets pour les Jeux Olympiques et Paralympiques déjà achetés par les résidents étrangers via le comité d'organisation de Tokyo 2020 seront remboursés.

« De bien des façons, ces Jeux de Tokyo 2020 seront différents des éditions précédentes. Toutefois, la nature même des Jeux restera inchangée, les athlètes donneront le meilleur d'eux-mêmes et inspireront le monde entier par leurs incroyables performances. Nous travaillons actuellement sur des solutions spécifiques pour que les habitants du monde entier puisse partager leur soutien et que le rassemblement des peuples puisse se faire d'une autre manière, au vu de la situation actuelle. Même si vous n'êtes plus en mesure de venir au Japon cet été, nous espérons que vous continuerez à soutenir les Jeux de Tokyo 2020 », a déclaré la présidente de Tokyo 2020 Seiko Hashimoto

De son côté, le président du comité olympique international Thomas Bach partage la déception des supporters du monde entier, mais également de la famille et amis des athlètes qui avaient prévu de se rendre au Japon cet été. « J'en suis vraiment désolé. Nous savons que c'est un grand sacrifice pour tout le monde. Nous avons dit dès le début de cette pandémie qu'elle nécessiterait des sacrifices.Mais nous avons aussi dit que la sécurité est primordiale. Chaque décision doit respecter le principe de sécurité avant tout. Je sais que nos partenaires et amis japonais ne sont pas arrivés à cette conclusion à la légère. Avec nos diffuseurs détenteurs de droits, nous ferons tout notre possible pour que les passionnés du monde entier puissent vivre pleinement l'esprit olympique. »