Alerte verte
jeudi 01 janvier 1970

myopathie-herbe
Ph. C.F.

Depuis une semaine, des décès subits de chevaux en pâture, provoquent l'inquiétude des éleveurs.
33 cas sont officiellement recensés: 15 dans la Meuse, 12 dans le Val d'Oise, 4 dans l'Oise et 2 dans les Yvelines

La Direction générale de l'alimentation nous informe que les autopsies des chevaux pratiquées dans les laboratoires vétérinaires de Maisons-Alfort, de Lyon et de Liège laissent supposer que ces chevaux auraient été victimes d'une intoxication alimentaire due à la présence dans l'herbe d'une micro-toxine.La DGA précise que seuls les équidés sont sensibles à cette toxine et qu'il n'y a pas de risque de contagion ni d'un cheval à l'autre, ni vers d'autres espéces animales, ni vers l'homme. La conduite à tenir en cas d'apparition de cas suspect dans un élevage est de fournir aux chevaux une alimentation séche.