Incendie en cours sur la Côte Bleue, plus de 100 chevaux évacués
mardi 25 août 2020

© Candice Dejoie

Hier à le feu a repris sur la Côte Bleue, cette fois entre Martigues et Port de Bouc. Plus de 100 chevaux ont été évacués grâce à la coordination des secours mise en place par le CRE qui a nommé une référente incendie, Julie Rivera.

Parti de St Blaise et attisé par un vent violent, le feu a embrasé la région de Martigues (à l'Ouest de Marseille), un endroit dans lequel de nombreuses écuries se sont trouvées en danger. Fort heureusement, il n'y a pas eu de dégât, juste de nombreuses évacuations qui ont pu se faire sereinement -les dispositions ayant été prises avec la nomination d'une référente incendie pour le CRE, Julie Rivera*-. Les consignes étaient claires : ne pas aller spontanément sur le site afin de ne pas perturber le travail des pompiers, mais proposer ses services pour des transports ou de l'hébergement. « L'élan de solidarité a été très fort. J'ai travaillé en rapport étroit avec l'association Pepif et le CODIS13. Le Centre Equestre d'Istres a été très réactif et nous a apporté une aide importante. » Nicolas Voltz, le directeur, précise que tous les moniteurs étaient présents au centre ce lundi ainsi que les gardes à cheval basés au centre. « Nous avons deux poids lourds et du personnel habitué à manipuler les chevaux. De plus, pendant le confinement de nombreux parcs ont été créés pour sortir les chevaux, j'ai ainsi pu en garder une bonne quarantaine sur place. Certains sont déjà repartis, mais les pompiers préfèrent attendre pour les autres. » 

Parmi les impactés, Candice Dejoie (Candice Passion Jump), jointe par téléphone, s'avoue soulagée. « Quand les pompiers nous ont demandé d'évacuer nous avons déplacé certains chevaux vers le cimetière pour faciliter l'embarquement. Une partie est allé aux Ecuries des Étangs, l'autre au CE d'Istres. Ils sont de retour et heureusement nous n'avons pas eu de dégâts. Nous sommes situés à coté de maisons et de vignes, ça nous a protégé. » De nombreuses autres écuries ont dû évacuer hier, dont Horse Farm, un élevage de pur-sang, une partie d'une manade ainsi que de nombreux particuliers qui ont des chevaux chez eux... Le Centre Equestre de Castillon, toujours sur le qui vive, s'est trouvé au plus près des flammes mais compte tenu de la topologie des lieux les pompiers ont choisi de miser sur la sécurisation du site, le passage de véhicule représentant un trop grand danger. 

De grosses frayeurs, mais un grand élan de solidarité et une organisation efficace pour coordonner, font qu'au bout du compte on ne compte pas de perte. Le Mistral n'a pas encore dit son dernier mot et les propriétaires de la région restent attentifs... 

* Julie Rivera 06 17 82 23 19  personne à contacter en cas d'incendie.