Normandie Equine Vallée : 35 millions pour le campus international
vendredi 14 février 2020

Normandie Equine Vallee
L'architecture de ce nouveau cluster de santé équin a été confiée au groupe Franc © DR

Suite au déménagement de l'école nationale vétérinaire de Maisons Alfort, le cluster santé équine de Goustranville s'agrandit pour réunir laboratoires et entreprises avec une centaine d'étudiants, dans un cadre champêtre.

La Région Normandie veut créer "une concentration unique au monde d'étudiants, de chercheurs et d'entreprises en synergie, qui se consacrent à la santé équine. Elle s'étendra  sur 16 hectares à Goustranville, sur l'axe Deauville Caen," souligne son président Hervé Morin. Il entend faire mieux que l'Animal Health Trust de Newmarket en Angleterre et que le cluster de Lexington aux Etats-Unis. En effet, depuis 1986, Goustranville s'équipe peu à peu pour traiter les affections locomotrices du cheval, les épidémies ; un laboratoire est dédié aux courses avec un centre d'imagerie médicale et de contrôle antidopage. 

La Région s'associe au département du Calvados, aux fonds européens et au fonds Eperon pour réunir 35 millions. Histoire de doubler ses surfaces pour l'installation de l'école nationale vétérinaire venue de Maisons-Alfort (ouverture en 2023), d'un hôpital, d'un village d'entreprises avec salles de conférences et restaurants, de laboratoires et d'amphis connectés pour l'enseignement à distance qui serviront aux étudiants et à la formation professionnelle permanente. Enfin des cottages sont prévus dans un parc pour loger le personnel et une centaine d'étudiants. L'architecture du groupe Franc, trés contemporaine, fait la part belle au bois. Elle  "assure l'intégration dans le paysage, le respect des contraintes sanitaires et de confidentialité. Le bien-être des hommes va de pair avec le respect de l'environnement social, culturel et urbain," expose Jean Amoyal, le concepteur. Le syndicat mixte "Normandie Equine Vallée", dirigé par Alexia Lemoine, vise à réunir des équipes de chercheurs de renommée mondiale. En complément de ces équipements de Goustranville, à côté, à Saint-Contest les laboratoires de biotechnologie vont aussi s'agrandir.