Sécurité sanitaire : dans les écuries aussi!
mardi 14 avril 2020

Audit prévention risques sanitaires écuries
Audit prévention risques sanitaires écuries © Coll. Equiways

La prévention des risques sanitaires ne s’applique pas qu’aux Hommes. Les écuries, qui regroupent un nombre important de chevaux à un endroit donné, sont aussi sujettes à la propagation de maladies entre les équidés.

La crise du Covid-19 fait prendre conscience que la santé et l'économie sont liées, que la prévention des risques sanitaires doit être une préoccupation majeure car leurs conséquences sont un fléau dévastateur.  Cette période de confinement est ainsi l’occasion de réfléchir à l'état des installations, aux moyens à mettre en oeuvre pour éviter les soucis et faciliter les déplacements des équidés en toute sécurité. Pour y répondre, l'audit d'Equiways permet de faire un état des lieux et imaginer des mesures à mettre en place. 

« Les responsables de haras et d'écuries investissent des sommes colossales dans les infrastructures et les chevaux, mais négligent trop souvent l'aspect sanitaire et la prévention des maladies infectieuses », explique Camille Vercken, qui a fondé Equiways en 2017. « Or cette démarche m'est apparue indispensable quand j'étais chef de centre reproduction au haras du Pin. »

Que propose-t-elle? Un audit d'un à deux jours sur place pour lister les risques sanitaires pour les chevaux, les installations, les employés et les visiteurs. Camille s'entretient avec toutes les personnes travaillant et venant sur place, puis avec le vétérinaire de l'écurie et rédige en concertation avec eux une liste de propositions où il est surtout question de plan de circulation, d'organisation pratique et finalement assez peu de dépenses. 

Son expérience personnelle en tant qu'éleveuse, ingénieure agronome, responsable du syndicat des éleveurs européens, ajoutée à ses expériences à l'IFCE et dans des écuries de courses aux Etats-Unis, lui donnent une base de compréhension et de solidarité avec le client dont elle partage les préoccupations... Pour mener à bien son projet, elle s'est associée avec Bénédicte Ferry, vétérinaire. Toute la filière peut bénéficier de l'audit : élevages, haras, écuries de sport, de négoce et de courses, agences de ventes et clubs.

« Il faut casser la routine grâce à un regard extérieur et nouveau sur les habitudes. Notre intervention est personnalisée, à partir de 200 facteurs que j'ai réuni au cours de mes divers métiers. Mon objectif ? Rassurer les clients. Prévenir les soucis. » Une fois qu'elle a présenté ses recommandations, c'est le responsable de l'écurie qui décide, avec ses employés, de mettre en oeuvre tel ou tel aspect, de le reporter, de le refuser, en fonction de leur niveau de tolérance. « On s'adapte car souvent les équipes veulent être soulagées, elle sont alors prêtes à accepter des mesures contraignantes, mais pas toujours possibles tout de suite. »

Membre du pôle Hippolia, Equiways a reçu le prix EQUIDEFI de la MSA en 2019. Camille a complété l’efficacité de sa démarche par le kit de confinement Isobox. Isobox contient tout l'équipement nécessaire et la méthode à suivre, les bonnes pratiques, les soins à prodiguer directement en attendant le vétérinaire ou les résultats du labo pour les chevaux présentant des symptômes de maladies à l’origine d’épizooties. Isobox a reçu le Prix de l’innovation au dernier salon du cheval de Paris. 

www.equiways.fr