Un peu d'aspirine mais pas de phényl
mardi 07 septembre 2010

NSAID
Ph. FEI

La FEI propose à l’approbation de la prochaine assemblée générale pour 2011 une nouvelle liste de subtances prohibées.

On se souvient que l’élaboration de cette liste avait provoqué des débats houleux notamment sur l’autorisation ou non de la phénylbutazone. Voir notre article du 18 août dernierDans son communiqué paru ce lundi, la FEI indique que le groupe de travail a effectué une distinction concernant l’usage des anti-inflammatoires non-stéroïdiens (NSAIDs) pendant la compétition et entre les compétitions. « A l’exception de l’acide salicylique (aspirine) pour lequel il est proposé de relever le seuil actuel afin de l’harmoniser avec celui des autres organismes internationaux », la liste proposée exclue notamment la phénylbutazone, les études ne permettant pas de connaître de façon précise sa nocivité et son rôle dans la performance du cheval. L’utilisation de la phénylbutazone et de la flunixine est cependant autorisée à faible dose après une compétition « pour le bien-être du cheval, mais seulement dans la mesure où ces médicaments ne seront ni détectables ni susceptibles d’affecter les performances ou le bien-être du cheval lors sa prochaine compétition. » Néanmoins les membres du Groupe qui ont adopté à l'unanimité la liste des substances interdites pour 2011, ont souligné l’importance d’une bonne approche de la gestion de la forme physique d’un cheval, une gestion qui doit s'appuyer sur des périodes de récupération et de repos plutôt que sur une médication.

Photo d'archive FEI