Al Capone II, dernier vol au-dessus du rail ditch
jeudi 22 octobre 2020

Al Capone II
Retraité à Chantilly où il a été choyé de longues années, Al Capone II a gardé la forme jusqu'à ses 32 ans © Scoopdyga

C'est à l'âge canonique de 32 ans que s’est éteinte la légende ces courses d'obstacles Al Capone II. Né chez Jacques Cyprès dont il fit rapidement la renommée, le bai remporta 26 victoires et un peu plus de 2,6 millions d'Euros. Retour sur le parcours hors du commun de ce nivernais pur jus.

Jusqu'au bout de sa longue et riche vie, Al Capone II sera resté proche de son public. Si proche qu'il occupait un box à l'entrée du centre d'entraînement de Chantilly. "A la fin de sa carrière, Al Capone nous a été confié pour y vivre sa retraite" raconte Matthieu Vincent, alors directeur du centre et aujourd'hui directeur des hippodromes et centres d'entraînement de France Galop. "C'était un cheval très attachant et intelligent. Il a très vite compris en quoi consistait son nouveau travail." En effet, le hongre bai sortait presque tous les jours notamment sous la selle de Matthieu Vincent. Son rôle : faciliter l'inspection des pistes. "C'est tout de même plus facile et plus rapide, mais surtout, on voit les choses différemment à cheval qu'à pieds !". Comme ce tas de bois de peuplier au blanc éclatant qui fit faire un demi-tour au crack d'Auteuil... ledit tas fut retiré immédiatement, ce qui évita quelques chutes aux lots du lendemain matin. "Al Capone recevait beaucoup de visites et des tonnes de carottes, il adorait ça. Il était si proche de l'homme qu'il ne supportait pas d'être lâché au paddock." Présenté à de multiples occasions au Salon du Cheval, sur les hippodromes en région, Al Capone fut même élu Cheval de l'Année.

Famille Cyprès : des racines nivernaises

Al Capone II, c'est d'abord comme beaucoup d'autres cracks d'obstacles une histoire de famille. Celle des Cyprès, le grand-père Pierre d'où tout est parti, puis le père Bernard, disparu voici deux ans après avoir légué à ses trois enfants Michèle, Jacques et Thierry son patrimoine génétique exceptionnel et surtout, cette passion inébranlable pour les beaux et bons chevaux d’obstacles. Une passion partagée par l'épouse de Jacques, Andrée, née Couétil, dont il a hérité lors de son mariage d’une certaine L'Oranaise (par Paris Jour ps), née chez Lucie Couétil, sa belle-mère. Son premier produit pour son compte, Quick Fellow (Italic ps, un étalon propriété de Bernard Cyprès), propre frère d'Al Capone II, donna d'ailleurs lui aussi pleine satisfaction à ses co-naisseurs, Jacques et son beau-frère vétérinaire aux Etats-Unis, Laurent Couétil.

7 La Haye Jousselin !

Jacques Cyprès répéta trois fois ce croisement L'Oranaise x Italic : Quick Fellow (ICO 125), The Fellow (ICO 158, lui aussi vainqueur du Grand Steeple-Chase de Paris, mais aussi de la King George VI Chase par deux fois et de la Gold Cup de Cheltenham) et enfin Al Capone II (ICO 166). Après avoir été vendu à Robert Fougedoire, il débute à 4 ans, en 1992, après un accident survenu à 3 ans qui faillit bien l'écarter définitivement des hippodromes. Arrêté sur sa première course, Al Capone II remporte son second engagement sur la piste d'Auteuil sur une distance de 3500m sous la selle de Jean-Yves Beaurain et la houlette de Bernard Secly. Cette année-là, il totalise 3 victoires, deux 2èmes places pour 6 courses terminées. La saison suivante, il termine 2ème du Grand Steeple-Chase de Paris derrière...Ucello II, né lui aussi chez les Cyprès...cheval qu'il devança de six longueurs quelques mois plus tard dans le Prix Georges Courtois ! En 1994, il ouvre son palmarès dans les 'majeures' avec une victoire dans le Prix La Haye Jousselin, encore une fois devant Ucello II. Il remporta cette épreuve à 7 reprises, un record ! Il accrocha tout de même le Grand Steeple-Chase à son tableau de chasse en 1997, avec dix longueurs d'avance sur son dauphin ! En 9 saisons, le petit nivernais (par la taille) mais immense champion (par le talent et le courage) cumula 26 victoires, 32 places pour 65 courses, et un total de gains de 2,6 millions d'Euros.

Parce qu'il n'était pas un cheval comme les autres, Al Capone II sera incinéré individuellement et ses cendres déposées dans une urne placée au cœur d'une stèle à sa mémoire, érigée au lieu-dit des Aigles bien connu des cantiliens.

Sa fiche SIRE 
Sa fiche France Galop