Casse-tête informatique au PMU
mardi 24 février 2015

Pmu
Pmu.fr fonctionne de nouveau!

PMU : retour sur la panne de dimanche - Le dimanche noir rencontré par le PMU est désormais derrière nous. Néanmoins, cela faisait bien longtemps qu'une telle panne informatique n'avait pas été observée par le leader européen des paris hippiques…

Connaissez-vous la plus grosse hantise du PMU ? Le bug informatique “of course”. Surtout celui qui immobilise la prise de paris, et d'autant plus avant le Tiercé-Quarté-Quinté+.Dimanche, de la 5e épreuve à Vincennes à 19 h 10, la prise de paris a été effective, mais l'affichage et surtout le paiement des gains rendus impossibles. Philippe Germond se félicitait d'avoir vu les pannes informatiques du PMU nettement régresser, assurément il aurait fait grise mine ce dimanche. Car, pas de paiement signifie par conséquent baisse du recyclage, soit perte du chiffre d'affaires (à l'heure du bouclage, l'estimation chiffrée ne nous est malheureusement pas parvenue. Un seul indicateur : Le Trot semblait parti pour faire 0 % à Vincennes et a affiché -6 % à la sortie) et au bout du compte fléchissement du résultat net pour la filière.

S'il y avait déjà eu des soucis le dimanche précédent, cela faisait bien longtemps que le système informatique du PMU n'avait pas été paralysé de la sorte. Peinant pour détecter la panne, le PMU a même suspendu la prise de paris de 19 h 10 à 20 h 10 (alors que des réunions se disputaient toujours à Valparaiso et Yonkers) et de 21 h à 23 h. Après s'être excusé auprès de ses clients, l'opérateur nous a indiqué : “Avoir tout mis en œuvre pour résoudre le problème au plus vite. S'agissant des causes de ce dysfonctionnement, les analyses sont encore en cours, car nos équipes se sont focalisées sur la résolution du problème. Cette panne n'a pas été occasionnée par l'enregistrement d'un gros pari ni suite à des travaux liés à la future séparation des masses”. Le mystère reste donc entier. Toujours est-il que depuis lundi matin, tout est rentré dans l'ordre et le soir, tous les comptes (internet et Carte Pmu) ont normalement été régularisés. Cela faisait donc belle lurette qu'une telle panne (résolue au final dans la nuit de dimanche à deux heures du matin) n'était pas survenue. Résultat des courses : des parieurs furieux de voir leur argent immobilisé dans les réseaux de distribution et sur les hippodromes, des étrangers à Vincennes cherchant à tout prix à revendre leurs tickets gagnants avant de reprendre l'avion, et une mauvaise image dont le PMU se serait certainement bien passé.

Retrouvez toute l'actualité des courses sur Paris-turf.com