-->

PMU : bilan et perspectives
jeudi 15 avril 2010

pmu-illustr
pmu-illustr

Lors d’une longue conférence de presse qui s’est tenue à Paris le 13 avril, Philippe Germond, le président directeur général du PMU a dressé un bilan de l’année 2009 et affiché les perspectives pour 2010.

Présenté comme le numéro 1 européen des paris hippiques et le numéro 2 mondial, le PMU affiche 9,3 milliards d’euros de chiffres d’affaires (hausse de 0,4%) sur un marché global français des jeux et paris à la baisse (-1,6%). Lancé en 2003 pmu.fr, le premier site de paris en ligne affiche 661 millions d’euros de chiffre d’affaires (+ 22%). Le PMU représente également 6,5 millions de clients, 731 millions d’euros de résultat net, plus de 2 milliards de paris traités et un réseau de 10 400 points de vente. Le PMU présente ainsi un bilan 2009 qui résiste à la crise. « Nous avons résisté à la crise car nous avons des fondamentaux solides face à nos concurrents, » précisera Philippe Germond.

Depuis l’annonce du projet de loi sur l’ouverture à la concurrence et la régulation des jeux en ligne, le PMU qui avait le monopole jusqu’alors sur les paris hippiques et qui le conserve sur les hippodromes), a affiché son souhait de se positionner aussi sur les paris sportifs. L’adoption le 6 avril dernier de cette loi permet au PMU de déclarer clairement sa position pour 2010 en se présentant comme un opérateur global dans le cadre des paris et des jeux en ligne. « Nous allons adopter une stratégie offensive qui se déclinera sur quatre volets : maintenir une croissance des paris hippiques (90% des revenus du PMU), devenir un acteur majeur des paris sportifs en ligne, proposer une offre de poker en ligne et renforcer la qualité du service, » annonce Philippe Germond.

Concernant les paris hippiques, PMU la carte arrivera sur le marché le 3 mai. Lié à un compte client sur internet, elle permettra au joueur de parier sans avoir de liquide et de parier sur n’importe quel support, internet, point de vente (bornes), mobile, téléphone, TV interactive…). Une nouvelle carte qui sort en même temps qu’un site pmu.fr remanié avec une meilleure ergonomie. Quand l’ouverture des jeux et paris en ligne sera effective, les parieurs auront accès à une offre globale de paris hippiques, de paris sportifs et de poker en ligne sous la marque PMU. Pour les paris sportifs, le PMU s’associe avec Paddy Power (1er opérateur irlandais). Paddy Power fixera les cotes et assurera la gestion des risques. Les sports concernés par ce type de paris seront le football, mais pas uniquement. Le rugby, le tennis ont été évoqués. Mais il pourra aussi s’agir d’événements sportifs. L’offre de jeu de poker en ligne se fera avec la plateforme Party Gaming. L’objectif de l’année sera aussi d’améliorer la qualité du service en renforçant la fiabilité du système informatique. Les dossiers de demandes pour devenir opérateurs pour les paris et jeux en ligne sont en cours d’étude pour parvenir ensuite à l’ARJEL (Autorité de régulation des jeux en ligne), le gendarme de ce nouveau système dont le but est d’éradiquer tous les sites illégaux. Seuls les opérateurs ayant reçus l’autorisation de l’ARJEL auront le droit de proposer de tels paris en France.