Jardy entre dans la légende
lundi 19 février 2007

vincennes7-bazire-jardy
Jean-Michel Bazire et Jardy - Ph. Scoopdyga

A quelques jours de la fin du meeting d’hiver sur le Plateau de Gravelle, les habitués et initiés venus profiter d’un soleil printanier, ont assisté à une victoire historique, une victoire à laquelle les professionnels feront référence durant les siècles à venir.

Jardy, 10 ans, a gagné pour la troisième fois consécutive, le Prix de Paris (Groupe I, 4.125 mètres ). Dans son plus beau costume ce dimanche, dés son arrivée en piste, Jardy brille. Il a l’allure d’un vainqueur et le démontre quelques minutes plus tard avec toute la classe qu’on lui connaît. A ce jour, seuls quatre trotteurs dont Jardy ont réalisé le triplé dans le Prix de Paris, Gélinotte, Bellino II et Vourasie. Dans les trois premiers au début de la course, Jean-Michel Bazire est ensuite venu s’installer tête et corde tenant ses adversaires en respect. Jusqu’au sprint final les attaques n’inquiétèrent pas le champion. Seuls Notre Haufor et Christian Bigeon ont tenu tête au couple vainqueur et finissent bons deuxième après avoir fait un bel effort à l’extérieur. Comme à son habitude, « le roc » Notre Haufor a ainsi été de la partie. Sur le pied d’1’ 14 ‘’ 6, le record établi étant d’1’14 1’ en 2001 par Gobernador , le partenaire de J-M B. a triomphé devant Niky et Super Light, deux oubliés du Prix d’Amérique ainsi que Meaulnes du Corta coté à 45 contre 1. Cinquième du Prix d’Amérique il y a quinze jours sur 2.700 mètres, Jardy a également de la tenue pour boucler les 4.125 mètres de la Grande Piste du prix de Paris avec autant d’aisance. Nez au vent, durant environ toute la durée du parcours, le beau bleu de l’écurie Wildenstein a fait preuve de courage et d’affirmation, un cheval d’expérience en somme. Chapeau bas et tapis rouge pour celui qui vient d’entrer définitivement dans l’histoire du trot français.

Le jeune vainqueur (5 ans) du Prix d’Amérique 2007, Offshore Dream, a remporté ce dimanche à Vincennes un groupe II couru sur 2.700 mètres deux semaines après son sacre. Avec les 50 mille euros d’allocations supplémentaires de ce Prix Ovide Moulinet rajoutés à ses 960.910 euros de gains, Offshore Dream est rentré dans le cercle fermé des trotteurs français millionnaires. Loin des 4.223. 699 euros de Jag de Bellouet et des deux millions de Jardy, Offshore Dream a atteint le million ce dimanche à 5 ans. Les deux précédemment cités sont âgés de 10 ans… A ce jour, seuls six trotteurs français ont dépassé le million d’euros en gains (Kesaco Phedo, Mara Bourbon, Kazire de Guez, Lady d’Auvrecy) mais aucun n’est aussi jeune que le protégé de Pierre Levesque. Il faut avouer qu’ Offshore Dream est véritablement à part. Face à cinq de ses contemporains, le pensionnaire de Pierre Levesque a démontré sa suprématie. Avec une courte tête ronde et une taille de guêpe, le prodige du petit-fils de Monsieur Henry a fait preuve d’autant de classe que les plus grands. A l’arrière garde jusqu’à la moitié de la course, le couple a « grignoté » les places au fur et à mesure jusqu’à atteindre la première position après un sprint sans appel. Offshore Dream a ainsi confirmé sa sublime pointe de vitesse devant Ouragan de Celland qui a gagné d’une tête face à Obrillant, Okapi de Fael, compagnon d’écurie « d’Ouragan » et Olympe de Baconval.

Après leur classement à la quatrième et cinquième places dans le prix d’Amérique, deux des trois meilleurs trotteurs de Jean-Michel Bazire, Késaco Phédo et Jardy ont recouru avec brio. Le plus jeune a fini deuxième de Kool du Caux la semaine dernière dans le Prix de France en passant en dessous de la barre des 1’10’’ sur la piste de Vincennes. Jardy a lui aussi réalisé un exploit en remportant pour la troisième fois le Prix de Paris. Reste un certain Kazire de Guez, troisième de « l’Amérique » et le troisième surdoué de l’écurie qui devrait courir dimanche prochain. Une nouvelle prouesse en perspective ? Jamais deux sans trois paraît-il !

Photos par www.scoopdyga.com