L’Océan l’emporte
mercredi 16 mai 2007

caen7-ocean d'urfist B
L’Océan d’Urfist - Ph. Eric Fournier

Etape internationale incontournable sur le plan performances pour tout trotteur désireux de se forger une sérieuse carte de visite, Le Prix des Ducs de Normandie est aussi une grande opération séduction à destination du grand public puisqu’il constitue l’événement phare de l’année sur l’Hippodrome de la Prairie à Caen.

C’est également la plus belle réunion de province dans le calendrier du trot attelé.

En ouverture de cette réunion très particulière et 20 ans après le célèbre Ourasi, c’est donc L’Océan d’Urfist (Pélops et Flo de la Pilière) qui succède à Kazire de Guez en remportant les Ducs de Normandie après y avoir décroché une cinquième place en 2004. Il courait là son premier Groupe II. On l’annonçait sur la montante après des performances qui s’étaient situées dans les 3ème, 7ème, 8ème places depuis le début de l’année. Entraîné en Mayenne près du Meslay du Maine et drivé aussi bien par Stéphane Guelpa (le père) ou Junior, (le fils), l’alezan des Guelpa s’est imposé sur les 2450 m de l’épreuve devant un Kito du Vivier pourtant nettement plus titré que lui et sous la conduite d’un expert, Franck Nivard. Ce dernier couple faisait d’ailleurs partie des favoris.La petite blonde Lady d’Auvrecy que l’on ne présente plus ne figurait pas à l’arrivée, ni même la star des drivers Jean Michel Bazire qui drivait Last Blue.

Considérée comme une course de référence, le Prix des Ducs de Normandie a la spécificité de se courir corde à droite et de se conclure après 1954 m de course par une ligne droite plutôt éprouvante pour les chevaux car longue et légèrement en montée.

A suivre, le Saint Léger des Trotteurs (course montée), était observée avec beaucoup d’attention puisque seul Groupe I se déroulant en dehors de Paris. Réservée aux poulains et pouliches de 3 ans, cette épreuve était aussi dotée de 140 000 €. C’est le jeune mâle Quiz des Brouets (Fortuna Fant et Key des Brouets), monté par E. Fournigault qui empoche les 70 000 € attribués au vainqueur.

Immense aire de jeux pour les parieurs, l’Hippodrome de la Prairie réserve aussi chaque année une place importante aux animations, podium de Casimir, baptêmes poneys et autres chevaux de bois pour les enfants. Une combinaison gagnante puisqu’on estimait la fréquentation de l’après midi à plus de 7000 personnes.

Photos par Eric Fournier