Naissance de l’ETSÄ, European Trotting School Association
mardi 12 juin 2007

etsa
Ph. D.R.

L’ ETSÄ concrétise l’engagement et les échanges, entre la France, la Suède et la Finlande, depuis 6 ans, pour la formation des trotteurs.

Mercredi 30 mai 2007, la Suède, la Finlande et la France, respectivement représentées par Karin Ericson, directrice de l’Ecole de Wangen, Kati Koivisto déléguée de l’Ecole de Kaustinen et Didier Budka, directeur de l’Ecole des Courses Hippiques-AFASEC, signaient l’acte de naissance de l’association européenne pour l’école de trot, autrement nommée European Trotting School Association.L’ETSÄ scelle dans le marbre des années d’échanges entre les 3 pays, aux pratiques bien différentes. En effet, dans les pays du Nord, on connaît peu le trot monté et les jeunes sont très attirés par cette discipline qui est en plein développement. De la différence naissent les évolutions et améliorations de toutes disciplines.

Pendant de sa sœur EARS*, pour le galop, l’ETSÄ a la volonté de montrer le savoir faire de la formation européenne et de promotionner les jeunes pour la discipline du trot.L’ETSÄ a pour objectif de maintenir en contact permanent les acteurs de la formation, de développer les échanges scolaires, la pratique et les stages. L’ETSÄ souhaite également promouvoir une reconnaissance au niveau européen des compétences professionnelles. Pour cela, elle organise annuellement les épreuves du certificat européen (EQUES), véritable passeport de compétences.

Tout comme au galop, l’ETSÄ prévoit des courses européennes, dans l’un des pays membres, courses régies par le code des courses.

Dans les années à venir, l’ambition de l’ETSÄ est une ouverture européenne et l’accueil de nouveaux membres de l’Europe des 27 en vu de soutenir et de développer la discipline du trot.

*Autre événement à noter :L’AFASEC prend cette année la présidence de l’Association Européenne des Ecoles de Courses (EARS) qui organisera en octobre prochain une course européenne en Angleterre (course réservée aux galopeurs).