SHF : des épreuves à huis-clos toujours espérées
vendredi 01 mai 2020

Remise des prix
Une année sans épreuves jeunes chevaux rendrait la commercialisation plus difficile, pénalisant les éleveurs et les cavaliers © Scoopdyga

Depuis le début de la crise sanitaire, Yves Chauvin et la SHF n'ont qu'un espoir : que des épreuves jeunes chevaux, à huis-clos, puissent être organisées malgré l'interdiction des regroupements dans le but de former et de valoriser les jeunes chevaux. "Le protocole sanitaire de reprise de concours à huis clos vient d'être transmis au Ministère de l'agriculture. Nous avons toujours espoir de reprendre nos concours d'élevage vers le 18 mai", a indiqué l'institution ce vendredi 1er mai.