Cheval loisirs remet ses "Trophées de l'initiative"
mercredi 13 décembre 2000

Trophées
Trophées © E. Dal'Secco

C’est le 2 décembre dernier qu’en ouverture du Salon du cheval de Paris, Cheval Loisirs remettait ses Trophées de l’Initiative.

Cheval Loisirs s’est fixé pour but de valoriser l’équitation plaisir. Ces “Trophées de l’initiative” récompensent donc des hommes ou des femmes, des œuvres, des institutions ou des groupements ayant contribué au cours de la dernière année à promouvoir l’équitation de loisirs et le “cheval plaisir”.Les deux Trophées des Lecteurs ont donc été choisis par les lecteurs du magazine parmi une liste de 23 événements marquants qui se sont déroulés entre septembre 1999 et septembre 2000, dans des contextes différents mais tous en rapport avec le développement de l’équitation plaisir. Cheval Loisirs élisait par ailleurs ses deux coups de cœur et remettait deux Trophées de la rédaction. Voici les résultats pour cette édition 2000.

Une chaîne TV pour le cheval. Prenant le relais de France Course en octobre 1999, Equidia a le mérite de s’élargir à tous les aspects du cheval et de l’équitation. Outre les courses, on y voit des documentaires, des fictions, des résultats de compétitions, etc.

Une initiative conjointe de l’IGN (Institut géographique national) et de la FRETE (Fédération des relais d’étape de tourisme équestre). Cette carte de France sortait au Salon du cheval de Paris en décembre 1999. Elle répertorie tous les chemins balisés ouverts aux cavaliers ainsi que les relais d’étape qui jalonnent leur route.

La compétence des cavaliers d’extérieur validée par des examens fédéraux. Depuis le début de l’année 2000, le cavalier randonneur est non seulement formé mais muni d’un diplôme qui atteste ses compétences techniques. Une initiative du Comité national au tourisme équestre qui valorise l’image tout entière du cavalier de loisir.

Le temple de l’académisme s’ouvre aux disciplines nouvelles. C’était en octobre 1999 : le grand manège de l’ENE, à Saumur accueillait le championnat de France d’équitation western. Une manière de reconnaître les qualités d’une “discipline” qui attire désormais de plus en plus de cavaliers.