Deux soirées dédiées aux femmes sur Equidia
lundi 08 mars 2010

equidia-doc
equidia-doc

Ce lundi 8 mars et mercredi 10 mars, deux soirées sont consacrées aux femmes, elles qui ont pris tellement d’importance dans l’univers du monde du cheval depuis ces dernières décennies.

Quatre documentaires seront à l’affiche dont trois inédits pour fêter la journée de la femme.Ce soir à 22 h « Des femmes dans la course » de Christine Stromboni retrace le parcours de trois femmes drivers du monde du trot, Marie-Annick Sassier (la fille de Georges et Marie-Annick Dreux), Florence Lecellier et Nathalie Henry. Trois femmes, trois destins, trois générations qui n’ont pas toujours vécu les mêmes difficultés. La première essuyant plus de plâtres que la dernière.Toujours ce lundi soir, mais à 23h, c’est dans un tout autre univers qu’Equidia propose de découvrir, celui du polo au féminin en Argentine avec « Les amazones du polo ». Nina Barbier nous fait découvrir trois jeunes femmes de milieux différents qui vivent leur passion en Argentine et pour certaines comme Lia Salvo, une jeune joueuse assez douée, sur les terrains du monde entier. Un documentaire qui bouleverse un peu notre vision du polo.Mercredi 10 mars à 22 h, c’est Valérie Perrey qui propose « Le cheval au féminin » à travers des témoignages de femmes très variées comme Catherine Tourre-Malen, Laurence Cornaille directrice du Haras de Pompadour, Julie Salvignol la directrice du centre équestre de Pompadour, Eugénie Angot…., des cavalières d’endurance comme Morgane Payen, Cécile Demière…. Autant de visions différentes du monde du cheval où les femmes apportent leur manière de faire. Un documentaire qui pose aussi la question du statut du cheval devenu animal de compagnie avec des femmes plus attachées à la relation. A 23 h « Mémoires de sable » (rediffusion), ce documentaire de Peignoir Prod retrace le portrait de trois femmes qui ont vécu à des périodes différentes sur Sable, cette île située dans l’Océan Atlantique au large de la Nouvelle Ecosse (Canada). Des témoignages touchant de vies sur une île battue par les vents qui abrite des chevaux retournés à l’état sauvage.Quatre documentaires de qualité à ne pas manquer.