Le Vizir, du sultan à l’empereur
jeudi 21 décembre 2006

vizir
vizir

Un roman historique pour se distraire et se cultiver : Le Vizir réussit le pari. Un étalon héroïque, magnifique, très chaud et parfaitement dressé… le Pur-sang arabe de Napoléon a de quoi faire rêver les lecteurs.

Les vacances de Noël vont enfin vous permettre de bouquiner au coin du feu ou du radiateur. Profitez-en pour dévorer un livre dense, un vrai roman palpitant qui vous permet en prime de revoir un peu l’Histoire de France et d’en apprendre sur le héros du XIXe siècle. Non, pas Napoléon ! Son étalon, Le Vizir. Philippe Thomas-Derevoge nous raconte l’épopée de ce Pur-sang arabe monture préférée et complice de l’empereur des Français. D’origine illustre, Le Vizir appartient au sultan Selim III et « supportera » Napoléon jusqu’à son exil sur l’Ile d’Elbe. Pouvoir, conquête et réalisme donnent à cette aventure tous les ingrédients du suspens jusqu’aux dernières pages. Les descriptions du bel étalon gris le rendent majestueux et presqu’humain ! Par le biais du récit des batailles napoléoniennes, le lecteur découvre le rôle des chevaux dans l’armée française sous l’Empire. Instructif et à la fois romancé, Le Vizir devrait vous séduire. Idéal pendant les soirées d’hiver, pour reprendre des forces avant ou après les fêtes ! Bénédicte Crabouillet

Le Vizir, Le plus illustre cheval de Napoléon, Philippe Thomas-Derevoge, 17,90 euros. En vente sur www.cavalivres.com