Le chant de la steppe
mardi 16 septembre 2008

mongolie
mongolie © Marie Laure Peretti

La Mongolie est une destination phare du tourisme équestre. Les livres de photos pullulent et regorgent de vastes étendues à perte de vue, de yourtes à porte colorée, d’habitants souriants se déplaçant exclusivement à cheval.

Ces clichés ont contribué à désigner ce pays comme une sorte de graal du cavalier.

Pourtant, les mots peuvent être plus évocateurs de l’âme d’un pays que des photos: le livre de Marc Alaux nous dévoile une terre et un peuple riches de contrastes peu montrés. Le jeune archéologue a d’abord parcouru la Mongolie à pied avant de s’initier au cheval bâté: le dangereux désert de Gobi lui a fait découvrir le meilleur des moyens pour rencontrer les mongols et de vivre comme eux, avoir les mêmes préoccupations. Un brin lyrique, on est bercé par les descriptions de paysages et des rencontres. On se balade dans les pages avec la nonchalance d’un yak, on sursaute au cri de la marmotte, on cueille un edelweiss et on fait trois fois le tour d’un amoncellement sacré de pierres en laissant une offrande.

Truffés d’anecdotes, le livre explique sans détour les errements du communisme dont le pays sort à peine, mais aussi les bonnes choses qu’il a permises comme l’évolution du rôle de la femme. Il nous montre un pays qui change, ou les traditions évoluent. Le temps où les mongols portaient des bottes à bout recourbé pour éviter de blesser la terre s’éloigne. On regarde la Mongolie d’un peu plus près pour ses ressources en or, en cuivre, en uranium, et …en cachemire.L’âme de Genghis Khan souffle sur les étiquettes de bouteille de vodka qu’il décore. Cet alcool blanc fait des ravages. Mais le regard optimiste de Marc Alaux sait également évoquer la philosophie et la sagesse de ses habitants.

Si l’envie de galoper à fond dans la steppe vous chatouille, lire ce livre en guise de préparation d’un futur voyage est une excellente idée. Et si vous y êtes allés, vous en retrouverez le goût. Tournez une page, on y écoute le chant de la steppe.

Marc Alaux sera en conférence sur la Mongolie, mercredi 17 septembre à 20h30. FIAP 30 rue Cabanis, Paris 14e.Sous les yourtes de Mongolie, avec les Fils de la Steppe de Marc Alaux, éditions Transboréal 22,50 eurwww.cavalivres.com/