Mon corps pour une coupe, le témoignage bouleversant d’Audrey Larcade
vendredi 15 octobre 2021

Mon corps pour une coupe, Audrey Larcade
Mon corps pour une coupe, Audrey Larcade © DR

Présumée victime de violences sexuelles de la part de son entraîneur de l’époque, Audrey Larcade sort ce vendredi un livre où elle raconte son histoire. Un témoignage bouleversant, écrit pour éveiller les consciences et aider les victimes.

En janvier 2020, en entendant le témoignage de la patineuse Sarah Abitbol, violée et agressée sexuellement par son entraîneur alors qu’elle était mineure, qu'Audrey Larcade a décidé qu’elle ne se tairait plus. À l’époque, le parallèle entre son histoire et celui de la patineuse lui saute aux yeux. Elle aussi, alors qu’elle n’était qu’une adolescente, aurait subi pendant de nombreuses années des violences sexuelles perpétrées par son entraîneur de l’époque. Après avoir raconté son histoire dans les médias, L’Eperon y compris, Audrey Larcade a décidé de coucher son témoignage sur papier, dans un livre intitulé "Mon corps pour une coupe" (éditions Jets d’encre), qui est disponible depuis ce vendredi 15 octobre, en librairies comme en ligne. C’est guidée par ses sentiments, retranscrits avec une précision incroyable par sa co-auteure Marie Leduc Lusteau, psychologue, psychanalyste et thérapeute familiale ou de couple, qu’elle dévoile son histoire, de sa naissance à l’écriture de ce livre. Elle raconte comment elle est tombée dans les griffes de celui qu’elle accuse de lui avoir volé une partie de sa vie (en s’adressant directement à lui), décrit les combats qu’elle mène, les défaites qu’elle a encaissées, mais aussi les victoires qui la poussent à continuer. Si les actes présumés sont terrifiants, ce témoignage évoque également l'emprise psychologique qui marque à jamais les victimes de violences sexuelles. « Ce livre, c’est toute ma vie », nous expliquait-elle. Un livre qui, à l’origine, n’avait pas vocation à être publié. « Initialement, je devais l’adresser à mon (présumé, ndlr) agresseur pour qu’il sache les dégâts qu’il avait faits », précisait-elle. Aujourd’hui, grâce à la publication de ce livre, elle souhaite également « faire sentir aux victimes, qui portent toujours la même douleur et se retrouvent toujours face au même schéma destructeur, qu’elles ne sont pas seules dans ce combat. »

Une adaptation au cinéma

L’écoute des victimes, c’est également ce que répète la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, qui signe l’une des préfaces présentes dans le livre d’Audrey. En effet, depuis la fin 2019, le Ministère a notamment mis en place une cellule dédiée pour recueillir les signalements des victimes afin de déclencher des enquêtes administratives. Celles-ci peuvent ensuite entraîner, pour les personnes désignées, des interdictions d’exercer, comme cela a été le cas pour le présumé agresseur d’Audrey Larcade suite à son signalement.

Si la publication de son ouvrage est déjà une victoire pour elle, Audrey avance de surprises en surprises puisque son livre devrait faire l’objet d’une adaptation cinématographique. « C’est un jeune homme, déjà auteur d'un court métrage sur le sujet dans son école de cinéma et qui a suivi mon histoire depuis le début sur les réseaux sociaux, qui voudrait l’adapter », explique-t-elle. Une bonne nouvelle de plus pour Audrey, qui souhaite avant tout, « éveiller les consciences et faire comprendre au plus de personnes possibles que ce que j’ai vécu peut arriver n’importe où, à n’importe qui, et que chacun se doit de rester vigilant pour aider les victimes à sortir de cet enfer ». Pour ce faire, Audrey sera présente à Equita'Lyon le 27 octobre prochain pour intervenir à l’occasion d'une conférence sur le sujet des violences sexuelles, organisée par la Fédération française d’équitation et avec l’association Colosse aux pieds d’argile. 

Mon corps pour une coupe, Audrey Larcade avec Marie Leduc Lusteau, éditions Jets d’encre, 17,50€, 172 pages.