Retour à la belle époque avec Crafty
jeudi 14 mai 2020

L'équitation puérile et honnête - Crafty
L'équitation puérile et honnête - Crafty © DR

Crafty égratigne l'apprentissage de l'équitation dans les grandes familles d'autrefois dans cet album "L'équitation puérile et honnête".

Si vous aimez les images d'Epinal, les chevaux bien croqués, les dessins léchés et l'humour à peine effleuré des aristocrates de l'ouest parisien, "L'équitation puérile et honnête, à la plume et au pinceau" vous plaira ! La BD de 1886 de Crafty rééditée par les éditions Montbel a bien du charme. Retour aux temps heureux où l'apprentissage de l'équitation se faisait naturellement avec les parents en se découvrant une passion pour le cheval à bascule et en continuant avec le gros chien, l'âne et le poney, à travers bois et champs. Puis changement de braquet, fin de la rigolade, il fallait atterrir dans un manège pour l'austère reprise collective sous l'œil implacable d'un maître inconnu. Enfin, pour les meilleurs, voici le graal: la leçon particulière de dressage haute école et la libération avec l'envol de la cabriole. "Là enfin, on est compté pour un cavalier solide."

Donc acte.

Les séquences les plus savoureuses restent les confrontations avec "l'âne au caractère doux et aux mouvements brusques. Ces défauts dans les allures sont autant de qualités pour son rôle enseignant." Puis la promenade au pas en famille muée en galop frénétique par l'orage qui terrorise les parents et ravit "les gamins qui ne croient qu'aux chevaux à moitié emballés". Enfin, joli clin d'œil avec les descriptions de chutes : "à tout âge le cavalier démonté rivalise d'humilité avec la plus modeste des violettes." A côté du texte ironique, facétieux, farceur, le dessin est soigné, avec des chevaux élégants, bien équilibrés et bien vivants -jamais caricaturés. Souvent ils gagnent la partie sur leurs cavaliers audacieux ou inexpérimentés. Mais cette éducation à la rude est réservée aux garçons, pour les filles, il faut prévenir tout risque de chute car "il faut qu'une femme soit gracieuse à cheval ou qu'elle n'y monte pas."

Quant au décor, il peint des tons doux et frais de la campagne où l'on peut installer des obstacles naturels pour assouplir les jeunes cavalières et partir en convoi se balader en famille...

Bref, cet album a gardé sa saveur au-delà des ans. Victor Eugène Géruzez -dit Crafty-, dessinateur de la vie mondaine renommé du XIXème, maîtrise l'art du trait pour la littérature jeunesse et le monde du cheval (sports, courses, vènerie et officiers de cavalerie). Ses croquis de chevaux sont justes et ses aquarelles, qui sont rares dans les salles de vente, sont fort prisées. Consécration, il avait d'ailleurs été choisi pour illustrer "le dictionnaire encyclopédique du cheval" de Jean-François Ballereau chez Belin.

"L'équitation puérile et honnête" par Crafty