Saumur : le national enseignant a rendu son verdict
mardi 08 octobre 2019

Eurydice Schauly et Appy d'Hulm
Eurydice Schauly et Appy d'Hulm © Eric Knoll

600 couples étaient en piste à Saumur pour disputer le national des enseignants dans quatre disciplines : Dressage, saut d’obstacles, concours complet et Hunter.

Si on observe nettement moins de partants que l’an dernier à Lamotte Beuvron (1634 engagés), deux raisons sont évoquées. Contrairement au National des enseignants organisé au parc fédéral, le nombre d’engagés était limité à Saumur dans chacune des épreuves et d’autre part, chaque cavalier ne pouvait engager qu’un seul cheval, ce qui n’était pas le cas à Lamotte Beuvron.

Des pluies régulières ont fortement « assoupli » les sols sans entamer le plaisir des enseignants de se retrouver pour cette manifestation sportive et conviviale. Il faut reconnaître que les cavaliers de Hunter étaient finalement plutôt ravis de concourir dans le manège des écuyers…

En CCE : Victoire d’Eurydice Schauly

Eurydice Schauly, sœur du cavalier international Donatien Schauly, 2e à l’issue du dressage, s’impose dans le championnat de France de concours complet avec Appy d’Hulm. Eurydice qui est installée avec ses parents au Comptoir du cavalier à Allonnes (49) a déjà été récompensée à Saumur, la semaine dernière, suite à sa 2e place dans la finale de cycle libre de dressage. Cette cavalière, performante dans plusieurs disciplines, était très satisfaite. « Ce sont vraiment des résultats très encourageants. C’est la seconde fois que je monte sur le podium du national des enseignants mais, je ne l’avais pas encore gagné. C’est maintenant chose faite…» Eurydice Schauly devance Tristan Roussel/Fernando E et Stéphanie Werthmann/Farah Dibah SV.

En CSO : Déception pour le Saumurois Edouard Chauvet 

En tête à l’issue des deux premières étapes du championnat de France de saut d’obstacles, Edouard Chauvet, pénalisé de deux fautes dans la finale avec Tino de Grée, termine  11e. C’est Fanny Poletto qui s’impose devant Martin Moreaux/Arko Royal et le Nantais Hugo Brochard/Queen de Val, tous deux sans aucune pénalité lors de la seconde étape.

En Hunter : Baptiste Salaun de bout en but

Dans le championnat Hunter, Baptiste Salaun, a conservé la tête de bout en bout avec un cheval de l’école nationale d’équitation Véloce de Riverland ENE-HN. Baptiste explique : « Je monte très régulièrement dans les épreuves Hunter et de saut d’obstacles. J’ai déjà été champion de France Hunter dans la catégorie « Jeunes ». A Saumur,  je montais un cheval utilisé pour la formation initiale que je suis à l’école nationale d’équitation ».  Baptiste Salaun devance le multi médaillé Hunter François Guihard/Vintage de Liam et Léo Shaar/Urgand. Mais Baptiste a également à son palmarès 2019 un titre de champion d’Europe des écoles supérieures d’équitation : « c’est une compétition où nous avons des épreuves pratiques mais aussi de pédagogique en Anglais » 

En dressage : Fanny Lindecker s’impose dans les deux étapes

Le championnat de dressage a été dominé par les cavalières puisqu’elles occupent les six premières places. Fanny Lindecker/Dior Veluw s’impose avec une moyenne de 70.48. Les deux autres marches du podium sont occupées par la Saumuroise Victoria Saint Cast/Downtown Girl et l’expérimentée Alexandra Dillière/Biolita DN. Dorothée Kuhn reste au pied du podium avec Darcy.

(Image d'archive)