Tour d'Honneur à la grande semaine
lundi 09 septembre 2013

illustr mehdi gs
illustr mehdi gs

Cette semaine, c'est "spécial grande semaine" ! l'équipe de votre émission était sur le grand parquet de Fontainebleau sur la 31ème grande semaine de l'élevage. Outre les résultats en images et les noms des champions, Mehdi vous propose une rencontre avec Gilles Veron. Ce cavalier est à la base de l'histoire de Myrtille Paulois, la jument avec laquelle Bosty a décroché le titre de champion d'Europe.

Acquise aux ventes Fences, Myrtille n'était déjà pas facile quand elle était jeune, et Gilles Veron s'en souvient parfaitement. C'est donc avec émotion qu'il a suivi les derniers championnats d'Europe. 

Rencontre aussi avec le président de la SHF, Yves Chauvin, avec qui on revient notamment sur la distinction faite aujourd'hui entre les chevaux "d'autres stud books" et les chevaux français.

Commentaires


PHILIPPE P | 10/09/2013 13:51
Mr CHAUVIN continue à vouloir se faire passer pour le défenseur du patrimoine génétique des éleveurs français alors que depuis plus de 10 ans il n'a rien fait pour endiguer l'afflux massif et incontrôlé de sang étranger sur notre territoire !

En 2012 les importations de plus de 2000 chevaux étrangers de sport représentaient 32% des naissances SF .

En 2013, à la fin Juillet, le nombre de juments mises à la saillie pour produire SF accusait une baisse record de -27% par rapport à 2012, juste derrière les ânes ( -31%)

La demande étant à peu près stable d'une année sur l'autre, tout porte à croire que cette baisse sera compensée à nouveau par des importations massives et qu'elle ne permettra même pas aux éleveurs français survivants de vendre plus cher leur production.

En continuant à vouloir discriminer les chevaux étrangers Mr CHAUVIN ne va pas en diminuer le nombre. Il va les faire entrer plus âgés dans l'hexagone, déjà dressés et il mettra davantage de cavaliers professionnels au chômage .

Il se privera en plus de recettes d'engagements qui l'obligeront à augmenter les charges et à diminuer les dotations pour les cotisants ANSF.

Il ouvre enfin la porte à la FFE pour l'organisation le Vendredi d'épreuves préparatoires adaptées aux jeunes chevaux, sans gains ni engagements excessifs, sans enjeu, ni limitation du nombre de parcours....comme partout ailleurs !

Ph. POPPE